Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Une pochette de Camille Dols
© (Camille Dols)

Design

Design Days 2017, le week-end de la création suisse

La 9e édition du salon des meubles et de ceux qui les font se déroule jusqu’au 1er octobre à Genève

L’événement se déroule chaque année, un coup à Lausanne, un coup à Genève. En 2017, c’est à la seconde qu’incombe l’organisation des 9e Design Days. Le pavillon Sicli, qui abrite désormais la Maison de l’architecture, reçoit sous sa voile en béton ce derby interurbain du style.

Fondé par l’agence My Playground en 2005, repris et organisé par le magazine Espaces contemporains depuis 2008, le salon vise à présenter, le temps d’un week-end, la création suisse dans toute sa variété. Aussi bien géographique (les exposants viennent de tout le pays, mais principalement de Suisse alémanique) que thématique. Il y a là autant des éditeurs (Embru, Röthlisberger, Horgenglarus, Keramik Laufen), des designers (les lunettes Viu, Atelier R2D2 + B29, Klybeck, Shibui, Camille Dols) et des distributeurs de mobilier (Republica Austral, spécialisée dans le design d’Amérique latine, Teo Jakob, qui fête ses 60 ans, Design MaliN) que des labels de mode.

Mode et maisons de thé

La mode, justement. Elle avait pris ses marques l’année dernière à travers le 4e Swiss Fashion Point emmené par les créatrices Anne Glauser, Laurence Imstepf, Barbara Waldesbühl et coordonné par Vanessa Hambaryan. Elle récidive cette année en exposant 38 fashion designers du pays. Qui dit mode à Genève pense forcément à la HEAD. Relié à l’Ecole d’art et de design, le Design Incubator de la Fondation Ahead aide d’anciens diplômés à lancer leur marque sur le marché. Au BAT 43, il présente les pièces de WoRN, Garnison, les bijoux d’Aurore de Geer et Pia Farrugia et le jeu interactif Oniri Islands issu de ce programme d’aide à l’entrepreneuriat.

L’école elle-même propose un programme Design Days très riche. Dans l’espace Hippomène de son nouveau campus de Châtelaine, elle accueille Claudio Colucci. Le designer a longtemps vécu et travaillé au Japon. Il présente les maquettes des maisons de thé réinventées par ses étudiants. Au même endroit, le département communication visuelle expose le prototype d’habitation solaire qui participera au prochain Solar Decathlon de Denver. Mais à la HEAD, le design prend aussi la parole. Simon Husslein racontera sa collaboration avec Hannes Wettstein; Jean-Baptiste Fastrez et Stéphane Arriubergé reviendront sur la création de Moustache, éditeur de design. Sans oublier Felipe Ribon, le créateur espagnol chez qui les objets s’adressent aux esprits. Lequel engage un dialogue avec l’auteure Ryoko Sekiguchi avec qui il a imaginé les repas spirites Diner Fantasma. Faites tourner les tables.


Design Days 2017, jusqu’au 1er octobre, Pavillon Sicli, route des Acacias 45, Genève. Programme complet sur www.designdays.ch

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a