Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

mode égyptienne

Dina Said, 30 ans, styliste

«Real women drive scooters» (Les vraies femmes conduisent des scooters). Le nom de la dernière collection de prêt-à-porter printemps-été 2012 de Dina Said

«Real women drive scooters» (Les vraies femmes conduisent des scooters). Le nom de la dernière collection de prêt-à-porter printemps-été 2012 de Dina Said. Une référence au mouvement «mod» issue de la classe ouvrière anglaise des années 1960. La styliste égyptienne n’aurait pas pu trouver mieux pour faire son entrée à la Fashion Week de Londres, en septembre 2011. «Le mouvement «mod» m’a beaucoup fait penser à la place Tahrir. La classe ouvrière, les revendications… Je me souviens au mois de janvier passé, c’était bizarre, rien ne bougeait au Caire. Le calme avant la tempête. Puis tout a explosé. C’était très évocateur.» La révolution inspire décidément Dina Said, qui a baptisé sa collection précédente «Romantic Army».

La styliste évolue dans le monde de la mode depuis l’âge de 13 ans. Il y a deux ans et demi, elle crée sa marque: Nana’s Closet. Et s’installe dans l’appartement de sa grand-mère. «Ce n’était pas facile. Tout est compliqué ici. C’est la croix et la bannière pour trouver un mannequin qui sache poser. Les filles sont mal formées à le faire et sous-payées. Le métier est mal vu.» Quatre personnes travaillent aujourd’hui pour Dina dans la petite pièce qui lui sert d’atelier.

L’expérience londonienne marque le début de Dina sur le marché international de la mode. Pari réussi. La prestation a suscité l’intérêt de la presse et des professionnels du milieu. «Mon but est d’exporter très rapidement mes créations. C’est très dur. Une participation à la semaine de la mode facilite les choses.» La jeune styliste démarre cet été avec sa ligne d’accessoires.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a