Architecture

Ecoquartier et mobilité douce

Un programme d’assistance énergétique unique en Europe

La Confluence est reconnue écoquartier par le gouvernement français et premier quartier durable par le WWF. Il s’est vu décerner le label européen Concerto pour la faible consommation énergétique des bâtiments, dont toutes les toitures sont recouvertes de panneaux photovoltaïques.

Le Grand Lyon et Nedo, l’agence japonaise de soutien à l’innovation, ont scellé un accord pour doter la Confluence d’un projet expérimental Smart Community unique en Europe. Ce système assistera les usagers par un suivi visualisable sur écran, pour estimer leur consommation d’électricité, de gaz et d’eau. La réduction des besoins énergétiques par rapport aux standards actuels devrait être de 40%, reposant sur la conception bioclimatique du bâtiment, sur l’isolation et la ventilation.

Le projet verra aussi la réalisation de bâtiments à énergie positive et la mise en service d’une flotte de 30 véhicules électriques en autopartage appelés sunmoove.

Par ailleurs, le quartier est accessible par les transports en commun. Une ligne de tramway va être prolongée au sud, au-delà du Rhône jusqu’au métro. Le maire, Gérard Collomb, assure que la Confluence sera le quartier le mieux desservi de l’agglomération lyonnaise avec une gare TGV et TER au nord, des trams, une navette fluviale et des pistes cyclables. C. L.

Publicité