Un jour, une idée

Embarquement immédiat avec Novecento, près de Fribourg

Un dîner-spectacle à l’Auberge Aux 4 Vents de Granges-Paccot? C’est encore possible cette semaine, avec le pianiste Max Jendly et l’acteur Michel Lavoie sur le texte d’Alessandro Baricco

Depuis le week-end dernier, l’Auberge Aux 4 Vents, près de Fribourg, n’est plus seulement un lieu magique ouvert sur un jardin vert de bonheur. C’est aussi un paquebot, avec vue sur la mer et les étoiles. Le pianiste Max Jendly et l’acteur Michel Lavoie y jouent Novecento, pianiste de l’océan, mis en scène par Julien Schmutz.

Le célèbre livre d’Alessandro Baricco raconte l’histoire d’un enfant abandonné sur un bateau qu’il ne quittera plus. Certains ont déjà pu découvrir ce spectacle en 2012, au même endroit mais sous une tente. Là, il s’agit d’un dîner-spectacle, avec menu de circonstance: ceviche de daurade royale et son shot de Bloody Mary en entrée, selle d’agneau pré-salé rôtie aux herbes du jardin et sel de Guérande ou soupe de poissons en plat principal. C’est dire si tout est fait pour que le public ait l’impression d’embarquer pour une croisière et de s’éloigner progressivement de la terre ferme.

Michel Lavoie et Max Jendly, qui a aussi composé la musique, sont parfaits dans leur rôle. L’acteur, qui jouait récemment dans Douze Hommes en colère, du même Julien Schmutz, tient le public en haleine pendant plus d’une heure trente. Max Jendly reste derrière son piano comme s’il était lui-même sorti d’une cale. Un voyage, une histoire, un menu: comme Novecento, il est bien difficile de quitter ce paquebot.

«Novecento, pianiste de l’océan», dîner-spectacle, 
Auberge Aux 4 vents, 124, rte de Grandfey, 
Granges-Paccot (FR), du ma 7 au ve 10 juin, dès 18h30, 
s/rés. au tél. 026 321 56 00, www.aux4vents.ch

Publicité