Un jour, une idée

Les enseignes genevoises à portée de clic

La nouvelle plateforme GenèveAvenue entend rapprocher commerçants et clients de la Cité de Calvin

Aeschbach, Buzzano, Cave de Genève, Chocolats Rohr, Fleuriot, Payot ou encore Visilab; les produits de ces enseignes implantées à Genève, et de bien d’autres encore, sont désormais accessibles via GenèveAvenue. De quoi s’agit-il, au juste? «D’une nouvelle plateforme d’e-commerce local, qui permet non seulement de se faire livrer un produit chez soi, mais aussi de se simplifier la vie avant d’aller faire son shopping en ville», déclarent les deux fondateurs du site, Matthias Fröhlicher et Sébastien Aeschbach.

Au cœur du projet, la volonté de répondre aux attentes d’un public dont les habitudes d’achat ont drastiquement évolué ces dernières années. Avec l’explosion des offres en ligne de géants du Net tels qu’Amazon, consulter à distance la disponibilité des articles proposés par un point de vente, les commander en ligne et se les faire livrer sont devenus des réflexes largement partagés. GenèveAvenue vise ainsi à rapprocher les commerçants locaux, même ceux ne disposant pas d’un site internet, de leurs clients potentiels.

Un vaste éventail

Chocolatiers, opticiens, bijoutiers, boulangers, fleuristes, artisans, libraires, boutiques de mode, grands magasins spécialisés ou généralistes: la plateforme se veut l’ambassadrice d’un vaste éventail de commerces. Grâce à celle-ci, ils acquièrent une visibilité intéressante pour un coût jugé abordable, grâce notamment aux 45 000 francs injectés par l’Etat dans ce dispositif. Un coup de pouce non négligeable permettant aux 100 premiers commerçants inscrits d’accéder à la plateforme pour la moitié du prix habituellement demandé.

A ce stade, difficile de juger du succès de la démarche. Les enseignes semblent être de plus en plus nombreuses à rejoindre la plateforme, signe pour le moins encourageant. Reste à savoir si les Genevois acquerront le réflexe de chercher l’objet qu’ils souhaitent sur GenèveAvenue plutôt que sur Amazon, par exemple. En France et en Belgique notamment, des initiatives similaires semblent promises à un bel avenir. Le commerce de proximité, intelligemment servi par la technologie, n’a pas dit son dernier mot!


GenèveAvenue, la place de marché.

Publicité