Goûts

(Essayer d')arrêter de fumer en buvant une bière

A Lausanne, la Mise en Bière s'associe aux vendeurs de cigarettes électroniques pour une soirée de sensibilisation

A ma gauche, un mélange de thé noir, de cardamome et de cannelle. A ma droite, une mixture de malts fumés au bois de hêtre et de Lapsong Tarry Suchong, un thé fumé chinois. Le premier est un jus pour cigarette électronique (le «East India», de chez Perino), la deuxième est une bière (la «Tarry Suchong», de la Brasserie des Franches-Montagnes, ou BFM).

Ils sont pris au hasard du Net, mais ces deux exemples indiquent toutefois plusieurs dynamiques communes: premièrement, le monde des vapoteurs et celui des buveurs de bière ont pris le train d’une sophistication constante – ce qui valut d’ailleurs à ces derniers les remontrances amusantes de Yann Marguet dans un numéro comique resté célèbre même après sa radiodiffusion. Deuxièmement: le modèle économique de l’un et de l’autre connaissent des évolutions similaires vers le local (le nombre de microbrasseries explose depuis quelques années), voire vers l’individuel (il est désormais à la portée de tout un chacun de créer son propre e-liquide).

Lire aussi: En Suisse, les micro-brasseries continuent de se multiplier

Une affinité évidente

Il fallait que ces deux mondes, au vu de la proximité des profils de leurs citoyens, se rencontrassent pour partager le goût des surprises. Ce sera fait ce lundi 26 juin à Lausanne: la Mise en Bière, bar et boutique houblonnée de la rue de La Tour, invite plusieurs détaillants en vapotage de la place (Fumerolles, Sweetch, J Well) pour une soirée dédiée aux accords bière et vape, comme on dirait vin et fromage – et de fait, un rapide tour sur les forums d’aficionados montre que la recherche de cette affinité est un topic si récurrent («Un e-liquide à la pomme, idéal pour accompagner une bière blanche?») que des blogs lui sont dédiés – comme celui de Shaigan Reloaded.

Si l’événement n’était qu’épicurien, il manquerait toutefois sa cible principale: comme le précise Claude Baconat, de la Mise en Bière, «cette soirée est pensée pour les fumeurs qui souhaiteraient arrêter la cigarette.» Nicolas Michel, fondateur de Fumerolles, continue: «Avec mes confrères, nous serons là pour écouter, donner des explications, des conseils.» Aucune obligation d’achat ici: seule est offerte la possibilité d’acquérir une nouvelle capacité pulmonaire. Inciter à arrêter de fumer en montrant la diversité de la vape dans un écrin de bières variées: l’idée a le mérite de jouer sur plusieurs cordes sensibles, sauf celle de la culpabilité.

Vape Takover N° 1, une soirée sans fumée. La Mise en Bière, rue de la Tour 14, Lausanne. Lu 26 juin, 18h-22h.

Publicité