Un jour, une idée

Pour faire le tour de Suisse des fromages en restant chez soi

Histoire d’une passion, L’Atelier du fromage permet de recevoir par la poste des pâtes insolites et délicieuses

Johana Eidam est Suissesse, née dans une ferme et descendante de fromagers hollandais qui se sont établis à la Lenk il y a quatre cents ans. Lhney Steiner est Américaine, mais établie en Suisse dont elle découvre la gastronomie et les produits. Et ces deux-là ont en commun leur lieu de résidence, entre Neuchâtel et le Val-de-Travers, et la passion de la dégustation, du fromage en particulier. Alors, il y a un an, elles se sont lancées: elles ont créé L’Atelier du fromage. Non, non, ce n’est pas ce que vous croyez! Ni une arcade ni une fromagerie témoin ou un lieu de formation. Mais un site internet et un concept singulier autant que gourmand.

Un choix cantonal chaque fois

Leur idée, c’est de sélectionner chaque mois quatre fromages d’un canton. Mais pas des pâtes mainstream distribuées en grandes surfaces. Non, des spécialités rares ou méconnues, des productions confidentielles et des créations insolites. Puis, elles ont constitué (et continuent à développer) un réseau de passionnés, comme elles, prêts à s’abonner pour recevoir chaque mois deux ou quatre morceaux de 200 grammes chacun. Aux intéressés, elles envoient par la poste, en jolis colis tapissés de gel réfrigérant et de paille pour une mise scène rustique, leurs découvertes du mois.

Pour trois mois, il faut compter 114 francs pour recevoir trois paquets contenant chaque fois deux pâtes en portions de 200 g. Ou, en version augmentée, 162 francs pour trois envois contenant quatre portions de 200 g. En un an (moins les mois d’été, pour cause de températures trop élevées et de clients en vacances), elles ont découvert et fait découvrir à leurs abonnés une quarantaine de fromages dénichés à Zurich, Lucerne, Obwald, Saint-Gall, en Thurgovie, en Appenzell, à Bâle et à Soleure, à Uri et à Fribourg.

Des stars méconnues

Et certains de ces fromages sont des stars chez eux, comme une spécialité appenzelloise inconnue au-delà de la barrière de rösti, mais qui a quand même remporté un titre de champion du monde. Ou cette pâte saint-galloise exportée à New York et à Chicago, mais introuvable à Lausanne ou à Genève. Envie de goûter? Les deux entrepreneuses organisent aussi des dégustations dans des vinothèques et préparent des plateaux pour des événements particuliers.


L’Atelier du fromage, tél. 078 600 89 85.
Tous les articles de la rubrique «Un jour une idée».


Une fois par semaine, cette rubrique est réalisée en collaboration avec GaultMillau Channel.

Publicité