On les reconnaît de loin, les givrés du lac Léman. Tandis que les promeneurs emmitouflés se tiennent sur les quais, eux descendent sur la plage d'un pas décidé, retirent leurs vêtements, s'immergent dans l'eau, font quelques brasses, puis ressortent. Couleur homard ou crevette, c'est selon. Plusieurs fois par semaine, ils se jettent ainsi à l'eau, car ce rituel, assurent-ils, les gardent en forme et pleine santé tout l'hiver. Ils sont toujours plus nombreux à se lancer, ce qui explique le succès des baignades collectives, telle que la Coupe de Noël qui a réuni 1550 participants à Genève le mois dernier.

Ce dimanche 10 aura lieu la traditionnelle Fête des baigneurs organisée à la plage de Nyon par l’Association des Bains des 3 Jetées qui gère également un sauna et organise des soirées fondue à la pleine lune très populaires – la prochaine est prévue le 23 janvier).

Lire aussi: Ceviche de féra au bord des jetées

Une minute par degré

En maillot de bain ou déguisés, les irréductibles nageurs feront le tour de la jetée ouest. «Il faut compter entre 4 et 6 minutes. C'est la limite, sachant qu'en hiver, on peut rester dans l'eau une minute par degré dans l'eau au-dessus de zéro. La température du lac ne dépasse pas 8°C ces jours», relève François Clavadetscher, vice-président. Gratuite, la participation donne droit à une soupe et à un vin chaud à la sortie de l'eau.

A Morges, la première édition de la Coupe des glaces aura lieu le 16 janvier prochain à la plage de la Cure d'Air. Limitée à 90 nageurs sur inscription, la givrée en eau vive se fera sur 120 mètres. Reste qu'avant de se mesurer aux plus grands, l'immersion prudente et progressive s'impose.

www.bains3jetees.ch et www.morges-natation.ch