La terrasse du jour

Féerie de la truite au fin fond des gorges de l’Areuse

Encore un pas. Et un autre. Pour s’imprégner de l’été. Jusqu’au tomber de voile gris annoncé à la fin de cette semaine. Des pas, oui, mais alors dans un lieu ressourçant, où prendre le dernier souffle des vacances. Loin des plages, proche de l’eau et des arbres.

Allons au milieu des gorges de l’Areuse, qui sillonnent le parc naturel du Creux-du-Van, dans le Val-de-Travers (NE).

Tantôt sage, tantôt spectaculaire, la rivière fait son lit entre cascades, ravins, gouffres, à suivre le long d’un sentier balisé pour rejoindre, quelques foulées plus tard, l’Hôtel Restaurant La Truite, où l’on aura pris soin de réserver une table.

Ce bâtiment historique classé au Patrimoine suisse, et sa terrasse au bord de l’eau ont pu être entièrement rénovés l’an dernier. Le décor intérieur de la salle des fêtes, d’architecture Heimat­stil, avec ses feuilles de vigne et ses grappes de raisin, a été restauré, ­le clocher reconstruit, les boiseries intérieures refaites à neuf.

Deux anciens fourneaux sont désormais tout à fait fonctionnels et huit chambres ont été créées, dont quatre meublées à l’ancienne.

Originaire d’une famille de restaurateurs de la vallée de La Brévine, Jocelyne Bonfiglio-Baumann gère La Truite et son vivier depuis quinze ans. Alimenté par une eau de source, il contient jusqu’à une centaine de truites qui proviennent de La Raisse, à Concise (VD), où elles sont nourries au poisson.

Elles sont proposées meunière ou au bleu (29 fr. 50). Mais aussi en filets meunière, aux herbes vertes ou aux amandes, accompagnés de pommes de terre nature, riz ou frites et servis avec une salade du marché en entrée (32 francs). Pour terminer? Le parfait du vallon à l’absinthe. Parfait, oui. Hôtel Restaurant La Truite, Champ-du-Moulin, Brot-Dessous (NE). Tél. 032 855 11 34. www.la-truite.ch