Un jour, une idée

Festival de tomates à planter… et à manger

Gabriella vend ses plantons ce week-end au-dessus de Nyon. Un domaine à découvrir pour toutes ses richesses. Bio en diable

Gabriella Salvadori, de ses tomates, elle fait des confitures parfumées au rhum, à accompagner d‘un fromage de brebis. Des sauces rouges ou vertes. Des confites. Ou les vend bien juteuses sur ses étals à la fin de l’été. Ou les propose encore en plantons au printemps lors de la vente annuelle qui aura lieu ce week-end dans la boutique de sa ferme des Pralies, à Arnex-sur-Nyon.

Cuisinière et diplômée de l’Ecole hôtelière, elle a repris ce domaine en 2007 pour cultiver des dizaines de variétés de tomates en pleine terre, sans traitement, ni désherbant, en misant sur la biodiversité et une bonne sélection naturelle puisqu’elle fait ses propres graines.

La babushka, ou l’ananas K?

Parmi elles, on retrouve les plus connues, comme l’olivette, la cœur de bœuf, la noire de Crimée ou la rose de Berne, mais on se laisse aussi séduire par la promesse de nouvelles saveurs et couleurs, comme la pearly pink (petite, rosée et douce), la géante jaune de Belgique (ivoire striée de rose), la babuschka (très charnue, rouge profond) ou la vedette du potager, l’ananas K (orange strié de jaune).

A compléter avec plusieurs sortes de plantons de basilic (grec, cannelle, citron ou sacré de Thaïlande), aubergines, poivrons ou piments du monde entier. Plus quelques conserves artisanales à ouvrir les jours de pluie et un poulet pattes noires de la Gruyère, pour un repas complet du terroir.

La Ferme des Pralies, 2, rte d’Arnex, Arnex-sur-Nyon (VD), marché de plantons du 6 au 8 mai, ve 14-20h, sa 9-18h (di 8 mai 14-18h exceptionnellement), tél. 079 717 49 54, www.lafermedespralies.ch

Publicité