Un jour, une idée

Feu de cheminée et esprit vénitien à la Grappe d’Or lausannoise

Fraîchement rénovée, cette adresse historique mise sur les viandes rôties à la broche et de belles assiettes d’antipasti à partager

Sa façade rose patinée, rue Cheneau-de-Bourg, à Lausanne, semble inchangée depuis quelques décennies. Construite au XVe siècle, elle a en revanche vu défiler une longue file de chefs, parmi lesquels Hans et Michel Wilhelm, qui en avaient fait une des tables les plus renommées de la ville dans les années 1960 et 1970.

Après quelques mois de travaux de rénovation, Théotime Bioret en cuisine, ex-associé du Cinq, et Laurent Bigler en salle, également gérant du Great Escape, écrivent désormais à deux le nouveau chapitre bistronomique de La Grappe d’Or. Il sera italien et suisse. Avec des belles propositions d’antipasti et de pâtes en primi piatti, suivies de viandes dorées à la broche.

«Nous avons fait installer une rôtissoire de cinq niveaux dans la cuisine, sachant que le restaurant a été une rôtisserie dans les années 1980, comme en témoigne l’inscription sur la façade extérieure. A ma connaissance, nous sommes les seuls avec la Table d’Edgard à être équipé d’une si grande rôtisserie au centre-ville», relève Laurent Bigler. Place donc à la côte de porc du pays et son jus à la moutarde ancienne juste crémé, au demi-poulet suisse sauce au cognac et pointe de piment d’Espelette, à l’agneau de lait de l’Aveyron ou au chateaubriand de bœuf suisse. Même le vitello tonnato hivernal est rôti à la broche.

Le décor, quant à lui, garde ses repères intemporels. On retrouve les poutres rouges, les nappes blanches, le parquet qui grince, les banquettes en velours et la grande cheminée où le feu crépite tous les soirs. A l’entrée, un bar ouvert dès 17h sert des cocktails dans l’air du temps, une large palette de whiskys, de champagnes, une dizaine de gin and tonic, ainsi que des planchettes apéro. Et, à l’étage, une «pinte helvétique» devrait ouvrir au mois de septembre, avec des rösti, émincé à la zurichoise ou lapin-polenta.


La Grappe d’or, rue Cheneau-de-Bourg 3, Lausanne, tél. 021 311 39 70. Fermé dimanche et lundi, ma-me 10h30-0h, je 10h30-01h, ve-sa 10h30-02h.

Publicité