Rudolf Schnieder fabrique les bottes d’équitation des membres de la famille royale. Et depuis trente ans, c’est lui qui fournit les Jack Boots des Horse Guards . Les Blues and Royals et les Life Guards , les régiments affectés à la protection des têtes couronnées au palais de Buckingham et au château de Windsor portent en effet ses célèbres cuissardes à la découpe particulière au niveau des genoux.

«J’ai un contrat avec le Ministère de la défense britannique, explique Rudolf Schnieder. Je suis le seul fournisseur des Jack Boots à l’armée. On m’en commande un certain nombre par an, que je livre directement aux militaires.»

A Northampton, cinq personnes différentes travaillent sur chaque paire. Ces artisans ne produisent que ce type de bottes spécifiquement. Toutes les coutures sont faites à la main. Le cuir utilisé est le wax calf . Les Jack Boots sont des bottes françaises à l’origine. Renforcées au niveau des genoux («la jaque»), elles servaient à protéger les cavaliers des coups de sabre au niveau de ces articulations et sur une partie des cuisses. On les utilisait aussi en France à la chasse, comme en témoigne une gravure exposée chez Schnieder, qui présente un cavalier français invité à une chasse à courre en Angleterre, et qui porte ce type de bottes.