Un jour, une idée

A la Galerie Port Franc, à Lausanne, on chine en dégustant un petit noir

Dans le quartier du Flon, une nouvelle enseigne mixe mobilier du XXe siècle et boissons du cru, dont un café torréfié chez un vigneron de Lavaux

En trente ans d’activité dans l’antiquariat, la famille Grin a vu passer toutes les modes dans sa Galerie Port Franc: l’esprit Art déco qui plaisait tant au tournant du XXIe siècle, les lignes des années 1980 dont la cote monte actuellement, le design industriel ou vintage caractéristique des années 1950 à 1970 qui teinte les intérieurs en vogue.

«Notre père, Michel Grin, a ouvert sa brocante en 1988 au centre du Flon, qui était à l’époque une zone industrielle en friche. Il nous a élevés dans cette passion des meubles qui racontent des histoires et sont garants de longévité, explique Emilien, qui a repris l’enseigne avec son frère, Joël. Aujourd’hui, la qualité des meubles neufs n’est plus la même. Cette obsolescence s’explique entre autres par les vis qui sont toutes fabriquées au Vietnam.»

Après trois décennies dans les bâtiments surnommés les Jumeaux, attenants à la rue de Genève, ils ont emménagé en octobre dernier dans l’ancienne halle du magasin de deuxième main Picpus, quelques mètres plus loin, voie du Chariot. De grands noms du design tels que Charles et Ray Eames, Le Corbusier, Max Bill, Arne Jacobsen ou Marcel Breuer y côtoient des créateurs moins connus.

Avec des laits végétaux

«Nous aimons le luminaire de caractère, le mobilier scandinave, les meubles de métier (architectes, bistrots, pharmacies), les styles fifties et industriel, pop. Tous nos objets sont des pièces uniques et originales», assure le codirecteur. On trouve par exemple une longue table de ferme vaudoise, un side-board en dégradé rouge et orange de Raymond Loewy ou encore une rangée de sièges de théâtre. Un mixte de style, périodes et signatures dont les Grin se portent garant de l’authenticité.

Au fond de la halle, un bar et quelques tables sont tenus par l’équipe de Vaga-Bon-Café, fondé par Yoann Leuba. Ce torréfacteur indépendant basé en Lavaux propose ses propres cafés, servis d’office avec des laits végétaux: expresso, allongé, renversé, red cappuccino ou encore chaï latte. Mais aussi des limonades et jus de fruits du coin.

«Jusqu’à présent, nous vendions nos cafés par le biais d’un coffee truck à la Riponne tous les vendredis, note le barista Kewin Ammann. On travaille le café comme un produit frais. On se fie au calendrier des récoltes pour varier les provenances et les caractères tout au long de l’année. Le style de torréfaction est plus léger que ce que l’on trouve habituellement en Suisse, pour conserver au maximum les arômes et ne pas dégrader le profil de la matière première.»


Galerie Port Franc, rue des Côtes-de-Montbenon 14, Lausanne, tél. 078 639 10 58, lu-ve 8h30-18h30 et sa 10-18h. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité