Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Quai des Bergues, à Genève, le Broadway est devenu le Boa

Un jour, une idée

A Genève, le B(r)o(adw)a(y) se transforme en boîte électro

L’ancien cinéma du quartier des Bergues renaît grâce à la magie d’Helen Calle-Lin. Une adresse qui plaira aux quadras et aux quinquas

Après une multitude d’expériences similaires comme à la brasserie des halles de l’Ile ou à Londres, l’entrepreneuse des soirées genevoises Helen Calle-Lin s’est attelée à faire danser Genève encore plus tard dans la nuit. Elle veut inciter quadras et quinquas à ressortir après le dîner, bien au-delà de l’heure pudibonde de l’apéro.

Pour cela, elle a transformé l’ancien cinéma Broadway du quartier des Bergues en temple électro. «Pointu, précise-t-elle. Ici pas de musique commerciale. Mais des grands noms ou jeunes talents qui tournent dans les clubs de connaisseurs du monde entier.» Comme Josh Wink, boss du label Ovum, basé à Philadelphie aux Etats-Unis, qui s’est fait connaître dans les années 90 avec son tube «Don’t laugh»:

Comme à ses autres adresses, Helen Calle-Lin veut poser un décor. Ici, elle a une image en tête, celle des plaines du Texas où elle a passé sa jeunesse, entre les Doors et tout le rock psychédélique des années 70. Un paysage cuivré, rêveur, sur lequel elle a transposé des touches Art déco. Et même futuristes vintage, avec un amas géométrique de miroirs placés à l’arrière du DJ, «the Boiler Room», type vaisseau spatial rétro:

«Tous ces éléments mis ensemble forment une espèce de monde parallèle, à l’esthétique très berlinoise», concède la fondatrice. Reste à bouger. Avec le boa des danseuses de cabaret et celui de Jim Morrison: «Ride the snake, ride the snake»… («The End»):

Baby Boa, rue du Cendrier, Genève, je 22h30-4h30, ve et sa 23h-5h, www.babyboa.ch

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a