Connu par la population genevoise pour sa position enviable, à deux pas du Bourg-de-Four, la plus ancienne place de la ville, ce café-restaurant attire beaucoup de touristes, qui flânent dans ces ruelles pavées. Depuis longtemps, sa cuisine s’est donc orientée vers des propositions qui puissent satisfaire un public très varié comme les hamburgers ou encore des snacks, tels que les boules malakoff, à grignoter à tout moment avec un verre de vin ou une bière.

«Le lieu est connu pour ses hamburgers, du coup nous les avons «upgradés», de la viande au pain frais qui vient de la boulangerie Guerrazzi, en passant par les sauces qui ont été rectifiées. Avec Alice Jeannet, on a fait évoluer toute la carte», précise le chef exécutif du groupe Dumont-Dupraz, Jeremy Schambacher, qui avait amené la jeune cheffe avec lui à Saint-Barth pour l’ouverture du restaurant de Pierre Gagnaire dans l’Hôtel Barrière Le Carl Gustaf.

Suggestions de saison

Parmi les nouvelles propositions figurent notamment les gnocchis maison cacio et pepe, une recette qui vient de leur expérience au sein du groupe Gagnaire. Autres nouveaux plats signatures: le tartare de thon avec gingembre, ciboulette, échalotes, nappé de lait de coco mélangé à du citron vert et coriandre, ou encore le faux-filet de bœuf rassis, sauté à la poêle et servi avec une purée de pommes de terre et un jus de poivre vert avec un soupçon de pamplemousse.

Les suggestions du moment permettent à la cheffe de donner libre cours à sa créativité et de coller au plus près de la saison. Cette semaine sera lancée la carte des Fêtes, avec un menu du soir s’ouvrant avec des entrées très réconfortantes telles que les croquettes de bœuf et foie gras avec noisette du Piémont et purée de courge, ou la terrine de foie gras maison avec coings confits dans un sirop aux épices, brisures de spéculos et l’immanquable brioche toastée. Les jeux de textures s’imposent pour les Saint-Jacques de Dieppe à la plancha, entre le fondant du risotto de céleri parfumé à la truffe et le croquant amené par le lard de Colonnata et les graines de sarrasin. Pour accompagner le suprême de chapon rôti, c’est le topinambour qui se présente en trois différentes consistances, allant du moelleux au croustillant.


Café-restaurant Demi Lune, rue Etienne-Dumont 3, Genève, 022 312 12 90. Ouvert tous les jours, cuisine ouverte midi et soir, hamburgers servis en continu le samedi et dimanche après-midi.