Un jour, une idée

A Genève, Le Chat-Botté ronronne de plaisir

L’heure de la rentrée a sonné pour la table étoilée du Beau-Rivage. Après une pause estivale, le félin présente sa nouvelle carte

Après un langoureux été au soleil, le chat reprend possession de sa demeure majestueuse, bien installé près de la cheminée et lorgnant vers le Mont-Blanc, il profite du calme avec une vue sur le lac imprenable. Nous sommes ici dans un établissement vénérable et classieux noté d’un 18/20 au GaultMillau et qui peut aussi s’enorgueillir d’une étoile au Guide Michelin.

Si la réputation du Chat-Botté n’est plus à faire, c’est notamment grâce à son chef, Dominique Gauthier, qui assure le raffinement culinaire depuis vingt-cinq ans. Ce natif de la région grenobloise a d’ailleurs été plusieurs fois récompensé par la profession, en 2005 avec le titre de «Cuisinier romand de l’année», puis en 2009 en tant que «Cuisinier suisse de l’année».

Lire aussi:  L’indissociable duo de Beau-Rivage

La valse des saisons

Pour entamer la nouvelle saison gourmande, le chef invite à venir déguster des plats inspirés par les riches saveurs océaniques: poissons, coquillages et crustacés, complétés de délicieux produits promis par nos lacs environnants. Ces fruits de la mer, sublimés dans ce menu inédit et créatif, proviennent d’une sélection issue de la pêche raisonnée.

Comme chaque période apporte son lot de plaisirs, la carte se verra, chaque mois, agrémentée de nouvelles propositions. Honneur au cèpe en septembre, aux produits de la chasse en octobre, à la truffe blanche en novembre, et ainsi de suite… La valse des saisons se poursuivra pour satisfaire le palais des aventureux comme des plus exigeants. Et afin de privilégier les produits locaux, la sélection des producteurs demeure capitale. Ainsi, aux côtés de légumes issus de l’agriculture biologique, on trouve des viandes genevoises, telles que le réputé cochon de Jussy, l’agneau de Vessy ou la volaille du domaine du Nant d’Avril.

Le restaurant propose un plat du jour en formule business à partir de 45 francs. Pour celles et ceux qui voudraient s’abandonner à une expérience gourmande ultime, le menu signature sera le bon choix. Il est proposé en six ou huit services et on peut y retrouver les langoustines rôties en kadaïf avec leur jus d’agrumes ou encore les scampis posés sur un soufflé croustillant et couronnés de caviar impérial amur.


Le Chat-Botté, hôtel Beau-Rivage, quai du Mont-Blanc 13, tél. 022 716 69 20, lu-ve 12h-13h45 et 19h-21h45. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité