Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
La Pinacothèque, pour les amateurs d'art pas fortunés.
© DR

Un jour, une idée

A Genève, on peut emprunter une œuvre d’art

Grâce à la Pinacothèque et à sa collection de tableaux, faites entrer l’art dans votre salon à moindres frais

On va bien dans les bibliothèques emprunter des livres, pourquoi donc ne pas faire de même avec des tableaux? Une question à l’origine de la fondation de la Pinacothèque, à Genève, dont l’ambition est de répondre depuis de nombreuses années à la demande par le prêt d’une centaine d’œuvres d’art. Photographies, peintures, dessins ou encore sérigraphies: les genres et les formats se côtoient avec bonheur et répondent à diverses sensibilités.

A la Pinacothèque, point d’approche élitiste. L’art se destine au plus grand nombre et doit circuler; les tarifs se veulent donc très accessibles. Cent cinquante francs (100 pour les membres) par tableau et par an, avec la possibilité d’en changer en cours d’année. Concrètement, il suffit pour emprunter une œuvre de se rendre sur le site internet de l’institution et de procéder à une réservation en ligne, ou encore d’aller faire son choix directement sur place (sur rendez-vous ou lors des nombreux événements organisés).

Instructif et vivifiant

A l’origine de la démarche, un couple: Cléo Fiala et Ariel Inzaurralde. Leur collection privée, initialement constituée d’œuvres d’élèves et de professeurs uruguayens issus de l’école Torres-Garcia, s’est enrichie au fil du temps et de coups de cœur. On y trouve ainsi désormais de nombreux artistes de la région, connus ou en devenir. Notons également la présence de reproductions de dessins signés Thierry Vernet, complice de Nicolas Bouvier lors de leur grand voyage en Orient, qui illustra notamment le célèbre ouvrage L’Usage du monde.

Plus aucune excuse donc pour ne pas remplacer sur le champ le tableau du salon que vous ne pouvez plus encadrer depuis longtemps déjà. Une démarche à entreprendre pour soi ou en famille, tant cette plongée dans un art que l’on peut apprécier ensuite au quotidien chez soi s’avère instructive et vivifiante. Il se pourrait même que les enfants, petits ou grands et généralement peu enclins à visiter des musées, y voient un intérêt.


La Pinacothèque, rue Montbrillant 28, Genève, tél. 022 735 66 75.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a