Un jour, une idée

A Genève, un nouveau centre s’occupe (bien) de votre stress

Pensez-vous pouvoir casser un crayon avec un seul doigt? Réponse au Mind Center, une nouvelle adresse qui promet de vous apaiser tout en vous stimulant

La puissance de cette reprogrammation – pour plus de détente et d’efficacité – fait presque peur. C’est que, sans être sorcier, Denis Inkei a une telle expérience dans la thérapie antistress que ses capacités impressionnent. Au Mind Center, le nouveau centre qu’il vient d’ouvrir à Genève en compagnie de Perrine Valli, chorégraphe et coach diplômée, le sophrologue et formateur permet d’accomplir de petits miracles. Casser un crayon à la simple force de l’index ou retrouver un calme immédiat. Comment? Par la confiance, la souplesse et la visualisation.

Pour le crayon, par exemple. Debout devant nous, Denis Inkei nous invite d’abord à nous convaincre que, oui, nous allons réussir. Il enseigne ensuite comment garder bien souple le bras, tout en concentrant l’énergie sur le doigt jeté vers le bas comme un fouet et, enfin, il propose de visualiser le crayon traversé comme du beurre. Incroyable, mais ça marche! A la troisième tentative, le crayon cède, c’est bluffant.

Lire aussi: Oui, on peut réussir sans stresser, ni souffrir

Comme est bluffant l’apprentissage des trois signaux antistress transmis au gré d’une méditation. Après une mise en condition où on scanne son propre corps et on apaise sa respiration, le Genevois, qui a excellé dans les arts martiaux au niveau international, nous demande d’associer cet état de totale détente à trois signaux caractéristiques – deux doigts pressés, un léger soupir ou un paysage de prédilection – et loge ces associations dans notre inconscient. L’idée? A chaque montée de stress, le recours à l’un des trois signaux permet de retrouver instantanément son calme. Là aussi, testé lors d’un assaut de scooter dans la circulation, le procédé fonctionne à la perfection!

Réussir ses examens

Le stress n’est pas le seul ennemi que combattent Denis Inkei et Perrine Valli dans leurs nouveaux locaux, clairs et cosy. La rumination d’idées anxiogènes, la fatigue chronique, le manque de confiance en soi ou encore les difficultés de concentration sont autant de freins quotidiens que lève le couple de formateurs. Soit en entretiens individuels, soit en séances collectives. Récemment, ils ont ajouté les jeunes à leur clientèle, car de plus en plus d’adolescents sont sous pression, terrorisés par leurs examens. «Nous leur apprenons à rester calmes, à bien étudier et à être au top le jour J.»

Le stress et l’angoisse sont des poisons? Cette nouvelle adresse aide à s’en débarrasser pour de bon.


Mind Center, avenue Blanc 46, Genève, tél. 022 900 07 83. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité