Rendez-vous

Genève, un salon de choc

Grande manifestation gourmande et cultivée, ce week-end, à Genève

Ne pas confondre. D’un côté, la version franchisée, clone d’un modèle parisien – vingt salons chaque année, qui ont essaimé du Japon à New York. De l’autre, la manifestation à dimension délibérément «artisanale» d’une poignée de passionnés, essentiellement bénévoles et joliment autoproclamés les Mordus de chocolat. Ces derniers, rassemblés autour de leur charismatique cheftaine Lise Luka, s’apprêtent à baptiser la deuxième édition de ce salon genevois. Genevois? Vingt-cinq maîtres chocolatiers seront au rendez-vous au Bâtiment des forces motrices dès samedi, Suisses pour la plupart, rejoints par quelques prestigieux conférenciers et créateurs venus de France, de Suède, de Belgique ou… de São Tomé-et-Principe.

Les points forts du programme 2012 du Salon des chocolatiers et du chocolat de Genève? Son parrain, le chocolatier parisien Patrick Roger, audacieux et visionnaire, qui racontera sa conception du «locavorisme». La rencontre entre un Meilleur Ouvrier de France, chocolatier d’exception à Arbois, Edouard Hirsinger, et le pionnier des vins naturels à Genève, Emmanuel Heydens. L’itinéraire d’un puriste qui réinvente le cacao à São Tomé-et-Principe (Claudio Corallo), d’autres conférences dans des registres plus économiques (les conditions de vie des planteurs), culturel (le chocolat dans l’art des affichistes) ou purement hédoniste (initiation à la dégustation).

Sur ce terrain, l’Arômeland fera entrer les visiteurs, par petits groupes, dans un tunnel pour y vivre une expérience sensorielle inédite: un parcours à travers les goûts et les parfums du cacao…

Des ateliers destinés aux enfants sont aussi au programme, ainsi que des démonstrations multiples. Enfin, le public sera invité à déguster des fèves fraîches de criollo du Venezuela – expérience plutôt surprenante.

Les 27-28 oct., Bâtiment des forces motrices, 2, place des Volontaires, Genève. Adultes, 22 fr.; enfants, gratuit jusqu’à 10 ans; tarifs dégressifs pour les familles.

Publicité