Dans leur artillerie de communication, les marques, et le monde du luxe en général, adoptent de plus en plus le contenu audio. Expliquer les coulisses des collections, voyager dans l’histoire de la marque, mais surtout rêver de créativité et faire appel à des personnalités inspirantes, le format permet autant d’agréables immersions sonores.

Récemment, Dior a choisi de parler d’art et de féminisme à travers une série de conversations exclusives. Parmi ces Dior Talks d’une durée de 30 minutes figurent des artistes aussi célèbres que Judy Chicago et Tracey Emin, mais aussi des noms moins connus comme celui Tomaso Binga, artiste et activiste italienne. On (re)découvre également des parcours hors du commun comme celui de l’Américaine Vicki Noble, auteure et chamane, qui a évolué à partir de ses women studies vers la spiritualité féminine, notamment avec la publication du livre La Femme Shakti (Ed. Trédaniel, 2012).