Un jour, une idée

Gérard Rabaey de retour à Brent pour quatre services

Stéphane Décotterd et son prédécesseur se retrouvent aux fourneaux pour deux jours en ces lieux mythiques de la gastronomie en Suisse romande

Séquence émotion en perspective au restaurant Le Pont de Brent, au-dessus de Montreux. Le temps de quelques services au début du mois de mars, Gérard Rabaey va en effet œuvrer pour la première fois depuis son retrait aux côtés de son successeur, Stéphane Décotterd. Des services à quatre mains, donc, entre l’ancien maître des lieux et l’actuel, avec à la clé un menu exceptionnel mêlant les influences de l’un et de l’autre.

Lire aussi:  Stéphane Décotterd, le chef du Pont

Coquille Saint-Jacques, effiloché de tourteau de Roscoff et caviar; aiguillette de Saint-Pierre laquée aux sucs de carotte, citronnelle et gingembre; charlotte de cuisses de grenouilles, truffe noire et poireaux nouveaux; déclinaison de lapin fermier Miéral, artichauts poivrade, origan et herbettes; soufflé chaud aux clémentines; feuilleté à l’ananas, arlette et crème glacée noix de coco. Un programme qui a de quoi allécher les plus gourmands.

«J’ai attendu de me sentir complètement chez moi, ici au Pont de Brent, avant de proposer cette collaboration à mon prédécesseur», admet Stéphane Décotterd. «Je ne porte plus la veste blanche depuis le 23 décembre 2010. Je n’ai pour autant pas encore fait le deuil de la cuisine», précise quant à lui Gérard Rabaey.

Et d’ajouter: «Je rêve encore toutes les deux ou trois nuits, plus de sept ans après mon départ, que je suis en cuisine.» Cela ne fait aucun doute, la gastronomie habite pour toujours l’ancien apprenti récompensé, au faîte de sa carrière, de trois étoiles au Michelin. «Une émotion intense sera au rendez-vous, c’est certain», concèdent en chœur les deux chefs.

Des deux dîners prévus initialement, les retrouvailles vont finalement se dérouler sur au minimum deux jours. Les déjeuners des 7 et 8 mars se feront donc, eux aussi, à quatre mains. Rares sont les occasions, après une transmission de témoin en cuisine, de retrouver deux chefs réunis derrière un même fourneau. A vos agendas!


Le Pont de Brent, route de Blonay 4, Brent (VD), tél. 021 964 52 30, me 7 et je 8 mars, 12-23h, menu unique à 240 fr. par personne, sans les boissons.

Publicité