Nouvelle marque de maroquinerie, Iconic Jungle est le projet solo de la créatrice Sabrina Deloumeaux, formée à l’école internationale de mode Polimoda, à Florence. Dans cette région, elle a pu, directement après ses études, plonger dans les savoirs textiles locaux. «La Toscane n’est pas seulement un pôle d’excellence pour la maroquinerie, mais aussi pour la tradition de la maglieria. La ville de Prato, en particulier, compte parmi les villes les plus importantes dans la confection de la maille. C’est là que ma pratique a commencé.»

Sabrina enchaîne pendant onze ans des mandats en indépendante pour des maisons italiennes, dessine des collections de prêt-à-porter pour hommes, femmes, et même enfants. Ces collaborations lui font parcourir la Botte de haut en bas, de Milan à Bari, mais l’envoient également en Asie pour développer les prototypes et suivre la production. «Lorsque je me suis attaquée sérieusement au cuir pour un bureau suisse qui produisait du sur-mesure très haut de gamme, le déclic pour ce matériau luxueux m’a donné envie d’un retour à l’essentiel. Il m’a fallu du temps pour entrevoir ce que je désirais amener sur un marché déjà saturé.»

Avec Iconic Jungle, elle entend défendre l’artisanat haut de gamme. Ses sacs sont confectionnés en Lombardie, dans une petite entreprise familiale de la quatrième génération, à base de cuir taurillon et de chèvre velours pour les finitions à effet daim. Sa première ligne se distingue par ses touches en peau de python, que les clients peuvent choisir en version exotique – du serpent d’élevage – ou non exotique – du serpent d’eau consommé en Asie et dont les déchets sont récupérés dans la mode.

«Pour la provision de ces peaux, je travaille avec le groupe Kering, qui s’est spécialisé dans la protection des espèces, garantissant un excellent traitement des animaux. C’est un vaste sujet de discussion, mais si l’on arrête totalement d’utiliser du python d’élevage, le risque est d’ouvrir le marché au braconnage alors que l’industrie du luxe a aussi le devoir de pérenniser les emplois et les espèces», précise Sabrina.

«D’ailleurs, conclut-elle, les solutions alternatives au cuir ne sont pas automatiquement écoresponsables, certaines peuvent même être polluantes. Je me suis résolue à utiliser des matériaux nobles, mais exclusivement en précommande, pour éviter tout gaspillage.»


Iconic Jungle, rue des Lilas 8, Genève, tél. 022 529 01 63. Retrouvez tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».