Un jour, une idée

Le goût du voyage responsable à Vevey

Deux biologistes ont ouvert en 2012 un espace mi-café mi-agence de voyage qui propose des périples écologiques, entre autres. Un concept qui a su fidéliser des clients

Dans une petite rue piétonne de Vevey, une terrasse avec quelques tables en bois, et dans la vitrine, une grande carte du monde. Un café? Un peu, puisqu’on sert dans cet espace thé et café bio ou encore thé froid maison. Mais surtout, une agence de voyage responsable, Le Goût du Voyage.

Deux biologistes, un Suisse, Emmanuel Samatani, et un Britannique élevé aux Caraïbes, George Sandford, ont ouvert cet espace en 2012. Mais voyager responsable, un concept parfois mal compris? «C’est un ensemble de facteurs. Et cela ne signifie pas un voyage inconfortable ou faire du volontariat, mais avoir du plaisir en sachant où va son argent», détaille Emmanuel Samatani.

Un aspect éthique et politique, aussi

L’aspect éthique est une des composantes de ces voyages. «L’idée est d’apporter autant d’argent que possible au local et de favoriser la microéconomie sans intermédiaire, pour les hôtels ou les restaurants, par exemple», précise George Sandford. Il existe aussi une dimension politique dans le choix des destinations, comme le souligne son compère. «Il y a des pays qu’on ne propose pas, la Chine par exemple, parce que c’est impossible sans passer par une agence gouvernementale.»

Et évidemment, il y a la question environnementale. «Nos voyages ont souvent une connotation «nature», explique Emmanuel Samatani. Mais surtout, pour toutes les destinations en Europe, nous avons des solutions alternatives en train. Nous avons justement organisé un voyage sans avion pour deux personnes qui vont en Ecosse.»

L’avion pas banni

Mais les deux hommes précisent qu’ils ne bannissent par pour autant l’avion. «Quand la destination souhaitée est lointaine, on encourage à voyager plus longtemps et en privilégiant sur place ce qui minimise l’impact écologique. Et l’on amène les clients à penser à un voyage sans avion l’année d’après.» Mais ils insistent: «On va au rythme de chacun, on ne veut pas culpabiliser.»

Des principes qui nécessitent moins d’être défendus qu’aux débuts de l’agence et qui ont su fidéliser des clients. Ce qui plaît aussi, c’est que le lieu fasse également café, et restaurant en été avec une déclinaison de quiches et de salades. Une idée de George Sandford: «J’avais envie d’avoir deux concepts dans le même espace, qui se nourrissent l’un l’autre. Les gens aiment le côté convivial, on prend un thé, on ouvre une carte et on commence à évoquer les différentes possibilités.»


Le Goût du Voyage, agence de voyage responsable et café bio, rue du Lac 18, Vevey, tél. 021 711 19 21, me-ve 10-18h, sa 10-17h. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité