Un jour, une idée

Green Beauty Square, pour faire peau neuve

Prendre soin de son épiderme au naturel? Un site web propose des nutriments de haute qualité et encourage la persévérance

Si l’acné atteint la plupart des adolescents, il arrive qu’elle persiste ou qu’elle apparaisse à l’âge adulte. Ce sont les femmes qui sont le plus souvent concernées par des éruptions tardives qui causent des lésions inflammatoires principalement sur le bas du visage. Géraldine Pfulg a souffert d’une manifestation fulgurante au début de sa trentaine, elle a entamé un parcours de traitements cosmétiques et médicaux qui se sont révélés inefficaces jusqu’au moment où elle a décidé de se tourner vers la cosmétique bio.

«Lorsque j’ai commencé à m’intéresser aux solutions naturelles, j’ai été surprise de découvrir, sur des blogs spécialisés, des témoignages conseillant d’appliquer des huiles végétales sur des peaux à problèmes. Cela me paraissait contre-intuitif, mais il se trouve que les produits spécifiques anti-acné sont souvent trop agressifs. Après six mois, mes soucis d’épiderme étaient enfin derrière moi.» Séduite, elle quitte son job pour enrichir ses connaissances en suivant des formations en savonnerie artisanale, en réglementation cosmétique et en dermocosmétique, avec une spécialisation en huiles végétales.

Quatuor gagnant

Sur son site, Green Beauty Square, elle promeut une routine quotidienne basée sur un nombre restreint de produits. Une huile démaquillante, un savon saponifié à froid surgras, un hydrolat et un sérum à base d’huiles végétales composent le quatuor gagnant pour soigner tout type de peau, mixte, sèche ou mature, grâce à une synergie adaptée d’huiles végétales.

Ce protocole simple sous-entend un seul commandement: persévérer. En règle générale, pour que les actifs puissent agir convenablement, il faut éviter tout zapping cosmétique. «Le rythme naturel de renouvellement de la peau varie de quatre à six semaines. C’est sur le long terme qu’il faut rééquilibrer la peau, voire accepter que, au début du traitement, puisse se produire un effet rebond», précise la spécialiste vaudoise. Pour une prise de conscience autour de la cosmétique verte, Géraldine organise notamment des ateliers ponctuels qui aident les participants à déchiffrer les étiquettes et à fabriquer leurs propres produits de soin.


Green Beauty Square
Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité