Un jour, une idée

Avec Gypset, le «soft flower» s’installe à Neuchâtel

Un «bar à fleurs» et une boutique en ligne lancés par Anne-Marie Nicolier mettent les fleurs écoresponsables à l’honneur

Travaillant dans le domaine de la communication, Anne-Marie Nicolier (ci-dessous) a réorienté son activité pour se dédier entièrement à l’art floral. Une année après avoir quitté son poste de rédactrice web et grâce à une campagne de crowdfunding réussie, elle a inauguré mercredi passé la boutique Gypset, une bulle végétale en milieu urbain au nom un peu bohème et évoquant l’esprit gipsy. Elle y réalise des compositions florales, mais il est également possible d’y siroter une tasse d’un excellent café torréfié en Suisse.

Pour éviter tout gaspillage de plantes, notre consciencieuse fleuriste ne compose qu’un seul bouquet hebdomadaire qu’elle propose à ses clients en trois tailles différentes: nano, mezzo ou jumbo. Les fleurs, exclusivement de saison et labellisées fairtrade, proviennent de producteurs régionaux ou européens, dont les serres sont chauffées à l’énergie solaire. Dans le bouquet de cette semaine, on trouve par exemple des chrysanthèmes cultivés sous le regard bienveillant du Vaudois Jean-Marc Crousaz, à Yvorne.

Ces fleurs de pays sont associées à des œillets, des cascades de fougères d’eau ainsi que des explosions protubérantes de roses Véronique. Parmi les végétaux quelque peu délaissés et réhabilités par la fleuriste en herbe, on peut citer la célosie, qui ressemble à un plumet coloré: «Utilisée seule, elle n’est pas forcément très esthétique, mais ce qui m’amuse le plus, c’est justement de définir un mixte qui arrivera à valoriser les spécificités de cette merveille de la nature.»

Anne-Marie ne se limite pas à privilégier l’approvisionnement en cycle court, elle s’applique aussi à choisir des matériaux écologiques pour l’emballage tout comme pour l’envoi, avec des boîtes en carton et des pots recyclables et stables. Les compositions sont livrées à Neuchâtel à vélo électrique. Pour le reste de la Suisse romande, elle garantit une réception avant 13 heures le lendemain de la commande, via «pro clima», un service proposé par La Poste et majoré d’à peine quelques centimes pour compenser les émissions de CO2.


Gypset, avenue de la Gare 15, Neuchâtel, ma-ve 9h30-19h, sa 11h30-19h. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité