Un jour, une idée

La Havane dans l’œil de Didier Jordan

La sélection des artistes exposés à l’auberge communale de Collonge-Bellerive, effectuée par une curatrice expérimentée, s’avère exigeante. Jusqu’au 23 octobre, c’est ainsi le regard de Didier Jordan qui dévoile avec beaucoup de délicatesse La Havane

Les auberges communales ne se distinguent pas toujours par le bon goût de leur décoration intérieure. Celle de Collonge-Bellerive, village bon chic bon genre situé à quelques encablures du centre-ville de Genève, a récemment bénéficié d’une restauration complète à l’occasion de laquelle un concept d’expositions temporaires a été initié. Rien de très original sur le principe, sauf que dans le cas présent l’attention portée au sujet en fait une vraie réussite.

La vieille Havane

La sélection des artistes exposés, effectuée par une curatrice expérimentée, s’avère exigeante, pour le plus grand bonheur des hôtes de passage. Jusqu’au 23 octobre, c’est ainsi le regard de Didier Jordan qui dévoile avec beaucoup de délicatesse La Havane. Une ville photographiée juste avant l’allégement, en début d’année, de l’embargo américain sur Cuba.

Le Malecon, la vieille Havane, la banlieue; autant de prétextes à la déambulation pour ce photographe se plaisant à travailler au moyen format, en argentique, pour sublimer les innombrables matières et contrastes de cet univers coloré. La décrépitude des bâtiments, la mélancolie de certains regards et la difficulté évidente des conditions de vie des habitants même prennent, dans l’œil bienveillant et respectueux de Didier Jordan, une dimension esthétique et une force évidentes.

Les images bénéficient en outre d’une mise en valeur particulièrement efficace ici. Formats généreux, tirages soignés, encadrements de grande qualité réalisés sur mesure par des artisans reconnus; voilà les ingrédients d’une exposition qui n’a rien d’un alibi. A noter que les personnes intéressées peuvent repartir avec un beau livre de quelque 120 pages, intitulé sobrement «La Havane», ou avec un tirage. Deux formats disponibles pour ces derniers, 50x50 et 100x100 cm, limités chacun à six exemplaires.

De quoi emporter chez soi un peu de cette beauté nostalgique lointaine.


Collonge Café, ch. Château-de-Bellerive 1, Collonge-Bellerive (GE) 022 777 12 45 www.collonge-cafe.ch – Didier Jordan, www.didierjordan.ch

Publicité