Plus valaisan que lui, tu meurs. L’humagne, qualifié aujourd’hui de «blanc» pour le différencier du «rouge», avec qui il n’entretient aucun lien de parenté, fait partie des plus anciens cépages connus en Suisse. Cultivé exclusivement dans le Vieux-Pays (30 hectares au total), il a fêté le 20 janvier les 700 ans de sa première inscription dans un document officiel, le Registre d’Anniviers. Un honneur partagé avec la rèze, toujours cultivée après avoir failli disparaître, et le neyroun, cépage rouge à l’origine non déterminée.

L’association Vitis Alpina s’est associée au spécialiste des cépages José Vouillamoz pour marquer l’événement au Château Villa, à Sierre. Outre une conférence et un repas médiéval, cette journée anniversaire comprenait une dégustation de 12 vins. Dans le lot, un magnifique humagne 2000 du Domaine Defayes-Crettenand, à Leytron. Il ne présentait aucun cheveu gris, mais une trame serrée, beaucoup de finesse et une note tannique en finale. Une belle démonstration de la capacité de vieillissement de ce cépage tout en subtilité.

Dirigé par Stéphane Defayes, le domaine met l’accent sur les spécialités valaisannes. Une orientation décidée par ses fondateurs, Edmond Defayes et Jean Crettenand. Vinifié en cuve avec bâtonnage des lies, il fait toujours la fermentation malolactique. Dans le millésime 2011, sa robe est or pâle. Le nez présente des arômes délicats de fleurs blanches, de poires mûres et de paille sèche. Le toucher de bouche est à la fois dense et délicat. L’évolution gracieuse et fruitée avec une fine minéralité sous-jacente. Un vin tout en dentelle à garder un peu en cave. Si vous êtes pressé, il accompagnera à merveille une raclette.

Sur ses 5,5 ha de vigne, Stéphane Defayes et son fils François cultivent dix cépages. Outre l’humagne, deux valeurs sûres: le cornalin et la petite arvine, qui ont tous deux obtenu une Etoile d’or à la Sélection de printemps des vins du Valais 2011 et 2012.

Où l’acheter? Domaine Defayes-Crettenand, En Arche 44, 1912 Leytron. Tél. 027 306 28 07. www.defayes.com Prix: 19,60 francs.Toutes les rubriques sur www.letemps.ch/vinotheque