Parmi ses nombreuses révolutions, le numérique a profondément influencé notre rapport aux œuvres d’art, en bousculant habitudes et esthétiques. Il suffit de prendre l’exemple des œuvres immersives ou interactives pour comprendre à quel point le rôle du spectateur a changé. Si ces formes novatrices intègrent l’histoire récente de l’art, leurs domaines d’application sont si variés qu’il est encore difficile d’en prendre la mesure.

Pour tous ceux qui sont réfractaires à troquer les pigments contre des pixels ou les tableaux contre des écrans, il est possible de tenter une amorce et peut-être se réconcilier avec ce champ artistique en suivant un massive open online course (MOOC):