Un jour, une idée

Pour initier les enfants, à Genève, aux bienfaits de la pleine conscience

A Carouge, des cours de méditation sont proposés aux jeunes de 5 à 13 ans. Pour qu’ils comprennent mieux leur monde intérieur

A Paris, à Londres ou encore à New York, les enfants méditent. Même à l’école. En Suisse romande, ce type de pratique reste encore rare. Mais de nouvelles structures émergent, comme les ateliers We are the Children, à Carouge.

Lire aussi:  La méditation offre aux enfants un instrument pour devenir des adultes sereins

«Le mot méditation effraie souvent un peu les parents romands qui n’ont jamais fait de yoga ou de relaxation. C’est pourquoi nous parlons plutôt d’initiation à la pleine conscience», précise Géraldine Sikias. Cette éducatrice, formée à la méthode Eline Snel, fondatrice de l’Académie internationale pour l’enseignement de la pleine conscience, propose des ateliers pour les enfants de 5 à 8 ans et de 9 à 13 ans. Selon elle, cela répond à une aspiration pressante dans une époque particulièrement exigeante pour eux.

Ils peuvent ainsi apprendre à être «calmes et attentifs comme une grenouille», à observer où se porte leur attention: sur les membres qui gigotent, sur une dispute qui continue de les travailler, sur les réactions dues à la fatigue ou au manque d’assurance. «En devenant consciemment présents avec bienveillance, les enfants parviennent à faire une pause, à reprendre leur souffle et à comprendre ce qui se passe dans leurs mondes intérieur et extérieur. Ils ont plus de facilité à préciser ce dont ils ont besoin, réagissent de façon moins impulsive et améliorent leur concentration», détaille-t-elle.

L’enseignement comprend huit cours et une séance avec les parents. Chaque session est axée sur un thème abordé par des jeux, des histoires, des mouvements, ainsi qu’une ou deux méditations. Un des piliers concerne les cinq sens que les enfants apprivoisent par exemple avec un raisin sec qu’ils sentent, touchent puis écrasent. Un e-mail envoyé aux parents résume chaque cours. «Au fil de ces séances, l’enfant va vivre un beau voyage intérieur et petit à petit, il comprendra et acceptera mieux ses émotions. Il sera conscient qu’il a un corps qui bouge et vit. Son attention et sa mémoire se développeront et il disposera de moyens pour s’apaiser seul», promet Géraldine Sikias.


We are the children, route des Jeunes 49, Carouge (GE), tél. 079 307 81 50, cours collectifs ou privés.

Publicité