Cet été, notre chroniqueuse est partie à la recherche des astuces naturelles et secrets de jadis contre tous les maux de l’été.

Episode précédent:

Arrière, moustique!

Richard Cocciante, de sa voix brûlée autant qu’éraillée, évoquait dans sa chanson son coup de cœur, aussi soudain que violent. Contre cette douleur amoureuse, son coup de soleil à lui, qu’auraient dit nos grands-mères? Il aurait fallu plus qu’une chronique pour venir à bout de cette souffrance impalpable. Mais contre les autres coups de chaud et brûlures de soleil, ceux que l’on attrape l’été, au premier degré, leurs secrets et astuces naturelles peuvent ici nous aider.

Tout d’abord, vu qu’il pleut trop, là, pour préparer sa peau, la colorer légèrement, et accélérer le bronzage, buvez un jus de carottes par jour, nous conseillent les sages aînées dans 220 remèdes de grand-mère, par Xavier Gruffat (Ed. Favre, 2013). Du gel d’aloès permet de soigner et d’apaiser naturellement les coups de soleil ou les brûlures au premier degré. Autre solution: la corvée de patates, et l’application de pommes de terre. On doit les peler et gratter la chair pour en faire un genre de pommade. On fait alors tenir le résultat avec une bande sur la partie brûlée et la douleur disparaîtra en quelques secondes, paraît-il. Dès que la sensation de chaleur réapparaît, s’empresser de replacer une nouvelle pommade de pomme de terre, et ainsi de suite.