Un jour, une idée

Le Jura bernois pour les promeneurs gourmands

Au cœur du Chemin des Crêtes du Jura, la Métairie Jobert invite les randonneurs à déguster les produits du terroir dans une ambiance familiale

A quelques pas du village des Prés-d’Orvin commence une des nombreuses randonnées qui jalonnent le Chasseral et guident les gourmands vers plusieurs métairies, fermes-auberges typiques du Jura bernois. «Ces fermes exploitent le pâturage en altitude et offrent un service de restauration aux promeneurs. La plupart ont été construites il y a plusieurs siècles par les bourgeoisies des communes environnantes», explique Jean-Jacques Amstutz. Ce passionné de montagne accompagne les curieux sur les sentiers de la région Jura & Trois-Lacs. Ici, il conseille d’aller jusqu’au Mont-Sujet pour ensuite redescendre en direction des métairies.

Un paysage luxuriant

Le départ se situe à l’arrêt Les Prés-d’Orvin-Le Grillon, accessible en bus depuis Bienne, et plonge les marcheurs dans un paysage luxuriant. Sur le chemin, des vaches écossaises gratifient les passants d’un mouvement de tête; plus loin, leurs cousines angus affichent fièrement leur pelage noir. Des murs de pierres sèches délimitent les zones des élevages depuis le XVIIe siècle et offrent des espaces propices à différentes espèces de plantes, d’insectes et de reptiles, contribuant à enrichir la biodiversité de la région.

Depuis la Métairie Jobert, à 1301 m d’altitude, les randonneurs admirent la vue prenante sur le paysage jurassien; on perçoit au loin l’antenne du Chasseral, dont les rayures rouges et blanches s’entremêlent à une dizaine de kilomètres. L’architecture en spirale de la tour de Moron, construite en 2004 par des apprentis maçons de toute la Suisse, est également visible au loin. En plus, les animaux de la métairie offrent un spectacle réjouissant: chiens, chats, chevaux, moutons, et même un cochon vietnamien font le bonheur des enfants.

Presque un siècle d’accueil

La famille Bühler occupe la Métairie Jobert depuis bientôt cent ans, c’est aujourd’hui Aline qui y accueille les randonneurs: «Je suis venue par amour et je ne suis jamais repartie!» lance-t-elle, souriante. En hiver, ses enfants bravent la neige à moto pour se rendre à l’école. Pendant ce temps, elle prépare des plats de la région pour les randonneurs; les röstis au gruyère d’alpage sont un délice.


Métairie-Restaurant Jobert, Jobert 273, Orvin (BE), tél. 032 489 19 12, di-lu 10h-17h, je-sa 10h-22h. 
Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité