Un jour, une idée

A l'abricotine ou à la syrah, votre glace du Valais?

Iscream, entreprise valaisanne fondée par trois copains, revisite les Calippo rétro en version eau-de-vie (abricotine ou williamine) et vin (syrah ou fendant). Mais aussi sans alcool, aux abricots ou à la framboise

Il ne serait pas étonnant que certains Valaisans y pensent depuis des décennies. A l’heure de l’apéritif, au soleil. Encore fallait-il le faire. Car même si l’idée de sucer des bâtonnets de glaces au fendant, à la syrah ou à l’eau-de-vie paraît simple, congeler de l’alcool fait chauffer les méninges.

En partenariat avec le chocolatier sierrois Jérémie Ramsauer et la distillerie Morand, trois associés – Pierre Carroz, Mathieu Rittiner et Gaëtan Brigante – planchent sur le meilleur dosage entre l'eau, le sucre et l'alcool depuis 2013. «Au départ, on a concrétisé ce projet un peu fou en vitesse et de manière artisanale parce qu’on s’embêtait et qu’on avait envie de se lancer un défi. Mais le succès dans les manifestations et sur les réseaux sociaux a été tel qu’on a continué», explique Mathieu Rittiner.

70% de fruits

Cet été leur entreprise, Iscream, mise sur une nouvelle identité graphique, un format type Calippo et six parfums pour convertir les autres cantons romands, puis les alémaniques, aux sucettes du cru: glaces au fendant et à la syrah, sorbets abricotine et williamine, aux abricots du Valais et un autre aux framboises et à la rhubarbe, cultivées en Suisse.

«Nous sommes fiers de nos sorbets aux fruits car ils en contiennent 70%, bien plus que la moyenne. Peu sucrés, ils sont 100% naturels et sans additifs», assure Mathieu Rittiner. Les glaces à la syrah et au fendant, très typées, représentent 0,5 décilitre d’alcool. Quant aux sorbets, ils ont une saveur très aromatique et fruitée, avec un léger goût de gnôle, mais tout de même 1 centilitre d’alcool. Mollo, donc.

Iscream – Valais, carte des points de vente, www.iscream.ch et www.facebook.com/iscreamswiss 

Publicité