Il faut imaginer un samedi matin. Grand beau. Il a neigé la veille. On parque sa voiture au tennis de Saint-Légier (VD), vers 8 heures. Et pif paf pouf, un hélicoptère d’Air Glaciers vient nous chercher dans le pré d’à côté. Pendant les six minutes qui suivent, on colle son nez à la vitre pour voir la Riviera et le Chablais sous un angle à couper le souffle. Direction: les remontées mécaniques de Leysin, où un membre de l’équipe nous remet l’abonnement de ski.

Le prix de cette expérience unique? 170 francs l’aller simple. D’où l’intérêt de ce nouveau service lancé par Vincent Girardet en partenariat avec Air Glaciers et l’Héliport de la station vaudoise. «L’idée est de mettre en valeur les Alpes vaudoises, un peu délaissées par ce type d’offres, et de donner une chance aux gens de la plaine de monter skier sans aucune contrainte, le plaisir du vol en plus», explique l’initiateur du projet lancé officiellement le 25 novembre prochain. Plusieurs forfaits ont été imaginés avec d’autres acteurs du tourisme des stations de Leysin et des Diablerets, ainsi qu’avec certains hôtels de luxe de la Riviera, comme les Trois Couronnes à Vevey ou le Mirador Kempinski à Chardonne.

Parmi les propositions à retenir: le bivouac avec fondue dans un chalet auquel on accède avec une cordée de chiens de traîneau, qui patiente au pied de l’hélicoptère. Ou encore le pique-nique surprise, au milieu de nulle part, en hiver ou en été, avec un panier de produits du terroir; l’hélicoptère revient nous chercher plus tard (350 francs par personne). Les plus pressés opteront pour l’option Glacier des Diablerets, où 10 centimètres de poudreuse les attend déjà.

www.facebook.com/heliportleysin