«Dans la culture andine, les alpagas étaient considérés comme des cadeaux des dieux, car ils fournissaient en même temps des habits, de la nourriture et une solution de transport dans ces paysages montagneux», raconte la voix de Mercedes Lamborelle au début de son documentaire Alpagueros, qui parle des éleveurs d’alpaga et qui nous fait voyager sur les altitudes des régions de Puno, Cuzco, Arequipa, Huancavelica ou encore Ayacucho. C’est ici que se concentrent les pâturages et donc la production nationale de cette laine précieuse, à la fois douce et résistante, qui rivalise sur les marchés internationaux avec des fibres comme le cachemire et le mohair.

Après avoir travaillé dans la communication et réalisé de nombreuses vidéos sur le micro-entrepreneuriat pour les Nations unies, Mercedes a décidé de s’engager activement dans la sauvegarde de cette tradition, notamment à travers le tournage de ce documentaire plus personnel. En 2010, elle a commencé son projet au Pérou en collaborant avec des tisserandes afin d’élaborer une ligne d’accessoires faits main, tels que bonnets, gants et écharpes. Aujourd’hui, la gamme inclut également des pulls et de nombreuses variantes de capes, ainsi que quelques accessoires pour la maison comme des couvertures et des coussins.

Pop-up au Patio

«Avec les tisserandes avec qui je collabore, une cinquantaine actuellement, nous commençons à préparer les commandes en juillet, nous explique Mercedes, souriante et amusée, en nous montrant ses échanges WhatsApp avec elles. Il faut d’abord élaborer des prototypes qui nous paraissent être représentatifs tout en s’adaptant légèrement au goût européen, puis elles tricotent pour que je puisse organiser des ventes durant l’hiver.»

Ainsi, Le Patio, belle terrasse cachée rattachée au magasin Aeschbach, près de la place du Molard, expose jusqu’au samedi 30 octobre les premières livraisons, avant d’accueillir de nouveau la marque en décembre. Dans la cour de l’ancienne demeure de l’archéologue genevois Charles Bonnet, on peut donc boire un thé en découvrant des articles Awana Alpaca pour hommes, femmes et enfants. Il y a par exemple des bonnets et gants réversibles, d’amusantes pantoufles en fourrure et un grand assortiment d’écharpes, dont Mercedes dévoile avec plaisir les détails des subtils motifs géométriques.


Showroom Awana Alpaca, jusqu’au samedi 30 octobre à 18h au Patio, 40 rue du Marché, Genève. Tel. 079 175 40 08. Retrouvez tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».