Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire

mailles a ravir

Laine high tech

La laine s’invite dans les vestiaires de l’automne-hiver 2012-13. Mais pas seulement sous la forme du point mousse. Elle se contrecolle sous le cuir, se mèle à des fibres thermo-rétractiles en de réjouissantes hybridations.

Maîtresse des heures fraîches, la laine s’invite avec noblesse dans le vestiaire hivernal.

Cachemire, alpaca, mohair, shetland, angora… Les laines les plus nobles se sont donné rendez-vous cette saison pour habiller gros pulls et petites robes confidentes. .La maille est poétique chez Cacharel, les silhouettes plus expérimentales chez Stella McCartney. Les cache-cœurs surprotègent les manteaux chez Missoni qui utilise la maille cet hiver pour superposer des tenues de camouflage aux tons urbains autant que sauvages.

Stella McCartney

Les pantalons prennent la laine en otage pour réchauffer les jambes. Chinés et près du corps chez Missoni, en cachemire chez Stella McCartney, stretch et doux chez Chloé ou bouffants, moelleux, sous un gros pull multicolore tricoté main, ils attisent l’esprit cocooning de certaines tenues d’hiver. Les longs gilets écrus qui éclosent chez Sonia Rykiel et Aganovich prendraient bien la place des manteaux certains matins. Quant à la très longue robe-pull écrue créée par Yigal Azrouel, portée jambes nues avec des bottines en fourrure, elle n’est d’autre que la quintessence de la complicité qui étreint corps et maille en hiver.

Ce serait toutefois trop mal connaître laine et sous estimer les créateurs pour n’entrevoir que le côté complice et enveloppant de cette matière.

Les mailles de l’automne-hiver 2012-13 s’hybrident. Laine et fourrure s’accaparent les mêmes vêtements. Chez Missoni, Céline, Fendi, on découvre des corps tricotés à des manches en renard ou en vison. Les jupes de mohair se rebrodent d’autres fils de laine chez Marc Jacobs. Des hauts en Shetland s’ornent de losanges en fausse fourrure. Les châles sont en maille gaufrée tandis que, chez Chloé, les pulls à cols roulés se matelassent. Le plus beau poncho de la saison est une création Hermès tissée de cuir, de soie et de laine.

Il aurait été étonnant, dans une saison où les matières subissent mixages et expérimentations, que la laine soit la seule à rester vierge. Elle offre des perspectives insoupçonnées pour des silhouettes modernes.

Jen Kao laque la laine, mêlée à du cuir d’agneau sur une robe cache-cœur légère et plissée.

Dans un esprit high-tech, Issey Miyake s’essaie à une technique qu’il nomme Mineral Stretch, permettant à un mélange de fibres thermorétractiles et de laine de se transformer sous l’action de la vapeur, donnant ainsi l’impression d’une texture nouvelle entre maille et plissée.

Le plus surprenant reste l’association de la laine au cuir pour créer des vêtements ayant l’aspect de tricots de gomme. Chez Lanvin, une veste anthracite dont le cuir d’agneau est contrecollé sur une maille torsadée est une énigme visuelle, de même que la jupe droite en mailles côtes recouverte de cuir qui l’accompagne. Chez Alexander Wang, l’effet est encore tout aussi troublant. Les manteaux semblent avoir été taillés dans du cuir alors qu’ils sont en laine mérinos vernie. Les cardigans qui, de loin, ressemblent à des vestes sportswear sculptées dans de la gomme, sont des gilets tricotés à la main en laine vernie.

La laine de l’automne-hiver est un trompe l’oeil...

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a