Un bon produit, un plat de saveurs: retrouvez nos recettes

Moitié asperge. Moitié laitue. Telle est la particularité de cette plante encore méconnue en Suisse, très présente dans la cuisine asiatique sous le nom de wosun où elle est cuisinée au wok. Aussi appelée celtuce, cette laitue de la famille des Astéracées (fleurs en forme de marguerite) donne de longues feuilles étroites et lancéolées, semblables à la laitue romaine ou la laitue de Morges. «Contrairement aux autres salades, elle a la particularité de monter très vite en graines, puis en fleur. Autrement dit, plutôt que de pousser au ras du sol, cette dernière voit ses feuilles s’élever sur un tronc croissant qui peut atteindre 5 centimètres de diamètre et 30 centimètres de haut», explique Daniel Meister, horticulteur qui supervise le jardin potager du Chalet des Enfants sur les hauts de Lausanne.

Les feuilles peuvent être récoltées au fur et à mesure des repas à préparer et consommées cuites comme les laitues classiques. Par contre, la tige est également comestible, ce qui permet de tendre vers le zéro déchet dans la consommation de végétaux. «On peut profiter de ce légume dans son potager sans faire de garde ou de congélation puisqu’il est récolté et mangé en plusieurs fois sur quelques semaines. Lorsqu’il ne reste plus qu’une petite touffe et que le tronc n’est pas trop dur, c’est le moment d’arracher la plante», poursuit le jardinier, qui achète ses graines chez Zollinger, fait ses propres semis puis récolte la plante en août et en septembre.

Son goût rappelle la laitue plus que l’asperge. Par contre, un passage aux toilettes confirme les similitudes avec le légume printanier aux propriétés diurétiques. Si les feuilles peuvent être cuisinées comme n’importe quelle salade cuite, sous forme braisée avec du lard par exemple, la tige se consommerait crue dans certains pays. Mieux vaut la peler d’abord, la peau étant fibreuse. Autre possibilité: la cuire à la vapeur, la frire ou la faire sauter, coupée en bâtonnets ou en rondelles.

Essayer la recette de Rafael Rodriguez: Laitue asperge sautée au raifort