Un jour, une idée

L’art discret de l’authentique charcuterie valaisanne

A Ardon, le boucher Xavier Duroux ne triche pas: contrôle personnel de toute la chaîne menant de l’animal vivant au produit fini. Les bêtes? Elles proviennent soit de son troupeau, soit d’une sélection d’animaux suisses abattus en Valais. La transformation? A 100% dans son établissement

C’est l’histoire bien connue des chemins de traverse, sources inépuisables de trésors superbement ignorés au nom de la vitesse. Ainsi, cet hiver, des hordes de skieurs pressés de rejoindre les cimes enneigées emprunteront-elles l’autoroute A9 en direction du Valais, les yeux rivés sur le pare-chocs du voisin. Pas question de lever le nez pour humer l’air ou de faire un détour pour le paysage; il s’agit d’arriver à destination en un éclair.

Au terme de la journée pourtant, l’heure sera venue de sacrifier au rituel quasi incontournable de l’après-ski, l’apéritif. L’occasion de ralentir un peu le rythme, de prendre enfin son temps. Question liquide, pas d’hésitation: c’est blanc pour tous, seule la nuance trahit le cépage choisi. Côté solide, les choses se compliquent. Pas d’olives-cacahuètes qui relèveraient ici du sacrilège. Un peu de viande séchée, peut-être? Encore faut-il ne pas se faire berner, les contrefaçons étant légion au pays de Farinet.

Toute la différence au niveau des papilles

Les produits charcutiers élaborés par Xavier Duroux sont d’authentiques fabrications maison, ne trichent pas, et cela fait toute la différence au niveau des papilles. Le boucher d’Ardon contrôle personnellement toute la chaîne menant de l’animal vivant au produit fini. Les bêtes? Elles proviennent soit de son petit troupeau, soit d’une sélection rigoureuse d’animaux suisses abattus en Valais. La transformation? Effectuée à 100% dans son établissement, équipé d’un séchoir lui permettant de gérer le délicat processus de dessiccation.

Viande séchée, jambon cru, lard sec aux condiments, saucisse sèche à l’ail, aux noisettes, au poivre, à l’ail des ours ou encore au piment, selon la saison. Le plus difficile s’avère de choisir, car cela implique de renoncer à tout goûter. A moins, bien sûr, de transformer l’apéro en menu dégustation. La morale de l’histoire? Bien inspiré celui qui prend le temps d’un détour aux portes de Sion pour faire provision d’authentiques produits valaisans!

Boucherie Délitroz, 12, rte du Simplon, Ardon (VS), tél. 027 306 11 17, ma-ve 8-12h et 14h-18h30, sa 8-12h et 13h30-17h00, www.boucherie-delitroz.ch

Publicité