Un jour, une idée

L’asperge valaisanne, rescapée du gel

Après un épisode météorologique dévastateur, il est plus que jamais temps de consommer local

La nature sait se montrer généreuse souvent, capricieuse parfois. C’est pourtant bien le qualificatif de «cruelle» qui vient immédiatement à l’esprit lorsque, à la fin du mois dernier, elle anéantit d’un coup de gel ravageur la promesse des récoltes à venir. Des régions entières, de l’Allemagne à l’Italie, de l’Espagne à l’Autriche, dont certaines cultures sont laminées en quelques heures seulement. Et avec elles, bien sûr, les femmes et les hommes qui en vivent.

En Suisse, la vigne et nombre d’arbres fruitiers ont été malmenés par des températures exceptionnellement basses pour la saison. Une morsure d’autant plus cinglante que la végétation, en avance sur les normes saisonnières grâce aux températures jusque-là particulièrement clémentes, s’offrait dans toute sa fragilité.

La nature s’en remettra; certaines exploitations, touchées de plein fouet par une calamité de plus, sans doute pas. L’occasion d’afficher une solidarité bienvenue avec celles et ceux qui produisent localement ce que d’autres exportent depuis l’autre bout du monde, à grand renfort de kérosène. Un exemple parmi d’autres? L’asperge, que la terre valaisanne notamment voit naître et grandir avec succès.

Le bonheur des gastronomes

Un petit trésor bien à l’abri du froid dans sa butte de terre sablonneuse, elle-même couverte par une serre en début de saison. De 8 à 10 °C la nuit et de 25 à 30 °C le jour: voilà les conditions idéales pour que le turion se développe. Blanche, violette ou verte, consommée pour elle-même ou en accompagnement, l’asperge fait le bonheur des gastronomes. Et celui des diététiciens, pour autant bien sûr de ne pas forcer sur la sauce qui l’accompagne.

Encore trois semaines environ pour en profiter, la saison s’achevant vers le 10 juin en Valais. Outre les magasins Manor de la région qui proposent leur marchandise, les producteurs Dussex-Binggeli disposent d’un point de vente sur l’exploitation et d’un distributeur automatique fonctionnant 24h/24. Une aubaine, dont il convient de profiter sans modération!


Fruits et légumes Dussex-Binggeli, rte des Vorgiers 90, Saillon (VS).

Publicité