Un jour, une idée

L’aura mystique des bijoux d’Erelle

Ses bijoux inventifs aux pierres fines colorées se découvrent dans sa boutique lausannoise, mais c'est grâce à un dialogue céleste que ses trésors voient le jour. Rencontre avec une créatrice inspirée avant son départ pour les Swiss Design Days à Renens

Ici, des foulards légers, des bougies parfumées, des sacs en cuir doux. Là, des sublimes kimonos faits à partir de saris en soie, des panties aux imprimés safari. Et tout autour, boucles d’oreilles, pendentifs, bagues, joncs, bracelets… Des bijoux artisanaux qui reflètent l’esprit folk et nomade de leur créatrice, la designer Erelle Bertolini, qui a ouvert, il y a déjà deux ans, une boutique dans l’effervescent quartier de Marterey, à Lausanne.

L’univers mystique des civilisations antiques

S’inspirant de ses voyages de l’esprit, de l’univers mystique des civilisations antiques et des déesses lunaires, cette aventurière qui était, dans une autre vie, costumière de théâtre, remonte à chaque saison le fil d’or de ses souvenirs pour créer une nouvelle collection faite de bijoux lunaires en laiton, en cuivre, en argent vieilli ou en or pâle. Des pièces organiques, réalisées par des artisans bijoutiers. La collection qu’elle dévoile dès aujourd’hui lors des Design Days, et lors du vernissage du 6 octobre prochain, s’appelle «Nout, la voute céleste», déclaration d’amour à une des déesses de la mythologie égyptienne, considérée comme la mère de tous les astres.

Deux lignes de bijoux

Cette nouvelle création pensée pour l’hiver se décline en deux lignes de bijoux composées de laiton et de cuivre, l’une brute, l’autre dorée à l’or fin, qui mettent en scène les chaînes, les manchettes et les estampes avec des pierres fines de lapis lazuli, cristal de roche, quartz blanc, mais aussi quartz rose, agate noir et amazonite. «Je suis fascinée par le mystère de ces pierres qui existent depuis la nuit des temps, détaille Erelle Bertolini. J’aime travailler les minéraux comme des talismans qui nous accompagneraient tous les jours.»

Entre irrégularité minérale et douceur des courbes, on découvre une collection mystique, sublimée par les illustrations de Cécile Giovannini, artiste italo-suisse. Elle a imaginé, dessiné et découpé des visuels mettant en scène l’univers astrale des bijoux, ceux qu’on a envie de porter pour conjurer le sort, ou prendre la route des étoiles.


«Nout, la voûte céleste», collection à découvrir lors des Design Days à Renens (du 29 septembre au 2 octobre 2016, www.designdays.ch) et lors du vernissage du 6 octobre de 18h à 21h en présence de Cécile Giovannini à la boutique Baies d’Erelle. www.baiesderelle.com

Publicité