Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
La Fondation de l’Hermitage et son parc.
© (DR)

Un jour, une idée

L’Hermitage, pour célébrer le 1er Août en hauteur

La frontière entre le parc de l’Hermitage et le bois de Sauvabelin offre un des plus beaux panoramas de Lausanne. Son cadre bucolique invite à y passer le 1er Août

A deux pas de la place du Château à Lausanne, la nature. Comme souvent dans la capitale vaudoise, on doit monter la pente pour atteindre son objectif. La bonne nouvelle: le parcours du parc de l’Hermitage jusqu’au signal de Sauvabelin permet de remonter le temps. Empruntez le sentier à travers les arbres qui vous amènera au musée d’art de la Fondation de l’Hermitage. Il accueille en ce moment des chefs-d’œuvre de Manet, Cézanne, Monet ou encore Van Gogh et sera ouvert mardi 1er août, jour de Fête nationale. A côté d’une place de jeu un peu plus bas se trouve un hêtre pleureur centenaire, dont les branches tombantes se sont muées en racines en touchant le sol. Comme sorti d’un conte.

Dans la forêt du parc se cache un tunnel aujourd’hui inaccessible, vestige de la ligne d’un funiculaire qui reliait le quartier du Vallon au signal de Sauvabelin. Pour les curieux, l’ancienne gare du Vallon abrite aujourd’hui un restaurant vietnamien. A la fermeture de la ligne en 1948, le tunnel fut utilisé quelques années pour… la culture de champignons de Paris.

Au Chalet suisse

On traverse ensuite le parc de l’Hermitage de bas en haut. On reprend son souffle et on se retourne de temps à autre pour apprécier la vue qui se dégage. Puis en guise de récompense, on apprécie de pouvoir s’asseoir sur la terrasse du restaurant Le Chalet suisse, au signal de Sauvabelin. Un lieu typique pour y fêter le 1er Août. Depuis la terrasse ou le signal, il est même possible d’apercevoir les feux d’artifice sans risquer le bain de foule.

Un peu plus bas a été bâti le château du Signal, qui a servi de décor à Claude Chabrol pour son film Merci pour le chocolat avec Isabelle Huppert et Jacques Dutronc, en 2000. De 1982 à 1997, il fut aussi la demeure d’un certain David Bowie. L’histoire ne dit pas si la tranquillité des lieux lui a inspiré une chanson.


Parc de l’Hermitage, Lausanne, bus 16, arrêt Hermitage.

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a