Voiture autonome

Livreurs sans conducteurs

L’enjeu du «dernier kilomètre» dans la logistique de l’e-commerce suscite un afflux de propositions de camionnettes autonomes. Comme Nuro, un coursier robotisé 

Plus de 5000 start-up spécialisées dans l’intelligence artificielle ont été créées aux Etats-Unis dans les deux dernières années. Une part appréciable d’entre elles se consacrent aux véhicules autonomes, eldorado de la mobilité du futur. Certaines cherchent des solutions différentes, à même d’être concrétisées plus rapidement qu’une auto familiale robotisée. Et d’être rachetées par un géant vorace comme Amazon.

Fondé fin 2016 par deux anciens ingénieurs du programme de voitures autonomes de Google, Nuro vient de dévoiler son prototype. Il s’agit d’une camionnette de livraison conçue pour la logistique du «dernier kilomètre» dans le commerce électronique. L’acheminement de denrées et produits commandés sur Internet à leurs destinataires est aussi économiquement prometteur que problématique pour la circulation urbaine. Les villes se délestent de leurs véhicules en trop grand nombre, mais voient la tendance s’inverser en raison de la multiplication des livraisons motorisées.

Basé comme Google à Mountain View, dans la Silicon Valley, Nuro propose une sorte de «lunch box» dont la poignée supporterait des radars, un détecteur lidar et des caméras. Le véhicule sans conducteur, mais doté d’un pare-brise pour mieux être identifié comme une camionnette, est très étroit: à peine un mètre de largeur. Un gage de sécurité, selon ses concepteurs, pour les autres usagers de la route. Nuro accueille plusieurs compartiments réfrigérés ou pour des paquets. Une application prévient le destinataire de l’arrivée du robot de livraison devant chez lui ou à son entreprise, avant d’ouvrir l’une de ses portes avec un code.

Nuro a déjà obtenu une autorisation des autorités californiennes pour mener des tests. Il aura toutefois besoin du feu vert de l’administration fédérale pour se lancer dans son commerce local. Il ne sera pas seul en course: la livraison de proximité, drones mis à part, intéresse beaucoup de start-up et constructeurs. Udelv a montré sa propre camionnette autonome le 30 janvier, comme Nuro. Robomart les avaient devancés le 11 janvier. Le zurichois Rinspeed, Next Future Transportation ou Toyota, avec son e-Palette, pensent à des modules multifonctionnels, aptes à délivrer des marchandises. Une foule de coursiers!

Lire aussi:  Leaf, une voiture pleine d'énergie 

Publicité