Quel amateur de beaux livres n’a pas, dans sa bibliothèque, un ouvrage publié par Taschen, ce poids lourd de l’édition? En quarante ans d’activité, la maison allemande a en effet largement contribué à démocratiser le livre d’art, en publiant de beaux objets vendus à des prix attractifs, tout en se spécialisant en parallèle dans les formats XXL et les éditions collectors haut de gamme, passant aisément de Bruegel et Van Gogh à Mickey Mouse et Star Wars, de Tadao Ando et David LaChapelle à James Bond et Stan Lee.

L’aventure démarre à Cologne en 1980 avec l’ouverture par Benedikt Taschen d’un magasin de comics. Le jeune homme n’a que 18 ans mais une indéniable fibre entrepreneuriale. Grand amateur de bandes dessinées, de culture pop et d’érotisme, il édite Sally Forth, un comics de Wallace Wood qui reste sa première publication. Le magasin fera long feu, mais Benedikt Taschen est lancé.