Aller au contenu principal
Encore 1/5 articles gratuits à lire
Bientôt, place Saint-François, à Lausanne…
© obs/L'Oréal Suisse SA/Serge-Alain Simasotchi

Un jour, une idée

La marque Urban Decay ouvre une boutique éphémère à Lausanne

Dans quelques jours, les fans de la marque pourront trouver leurs produits fétiches dans un espace de 60 mètres carrés

«Does pink make you puke?» («Le rose te fait-il vomir?»). C’était en 1996 que ce slogan créa le choc dans l’univers très sage et rose bonbon de la cosmétique, où le seul maquillage autorisé sur le marché oscillait entre le beige et le rouge. Irrévérencieuse, la marque Urban Decay, crée par Sandy Lerner et Wende Zomnir, a fait son apparition avec une première gamme de 10 teintes extravagantes de rouges à lèvres et de vernis à ongles (vert, rouille, violet, bordeaux, gris macadam) inspirées des coins les plus sordides des villes américaines.

Un lieu avec une âme

La démarche audacieuse, la qualité des produits et un deuxième slogan pas moins inédit («Burn Barbie Burn!») ont poussé la marque très vite sur le devant de la scène. Etudié comme un véritable phénomène cosmétique des dernières années – une palette Naked se vend toutes les 5 secondes dans le monde – avec les mascaras, les rouges à lèvres, les fixateurs de fards à paupières, les vernis et les nombreuses palettes, Urban Decay n’avait qu’un seul défaut aux yeux des make-up artists et des fidèles utilisateurs suisses: la proximité. Si quelques-uns des best-sellers sont proposés depuis 2012 dans les grands magasins, dans quelques jours les fans lausannois de la marque pourront trouver leurs produits fétiches dans un espace de 60 m2, place Saint-François.

«Le lieu est un facteur de réussite décisif lors de l’ouverture d’une boutique éphémère», souligne dans un communiqué Marc-André Heller, directeur général de L’Oréal Suisse et de sa division luxe. «Le coup de projecteur étant de courte durée, un pop-up store doit non seulement être idéalement situé, mais il doit aussi avoir une âme pour capter une clientèle urbaine en quête d’expériences d’achat hors norme.»

Lire aussi: Un Veveysan chapeaute L’Oréal Suisse

Ce sera donc à la place du mythique Caprez Cigares, ancienne arcade dédiée aux cigares de La Havane, pipes en écume de mer et autres articles pour fumeurs, que la boutique éphémère proposera toute la gamme des produits, ainsi qu’une série de services autour du maquillage, dont notamment la possibilité de privatiser les lieux et de participer à des make-up master classes.

Boutique éphémère Urban Decay, 5, pl. Saint-François, Lausanne, dès le sa 10 septembre dès 10h, www.urbandecay.com

Publicité
Publicité

La dernière vidéo lifestyle

Les secrets d'un dressing minimaliste

«Moins, c'est mieux», y compris dans sa garde-robe. En collaboration avec responsables.ch, la blogueuse et auteure de «Fashion mais pas victime» Mélanie Blanc vous donne ses conseils pour acheter modérément et rester branché.

Les secrets d'un dressing minimaliste

n/a