Un jour, une idée

Matasci Vini, ou l’art du merlot tessinois

L’historique entreprise familiale de vin produit une vingtaine de spécialités. Dont certaines ont raflé de l’or

C’était il y a presque cent ans, en 1921. Après des études en agronomie et quelques expériences commerciales, Giuseppe Matasci, jeune paysan du val Verzasca, fondait la première maison vinicole du Tessin avec son ami Carlo Balemi. Petites-filles de Giuseppe, les cousines Fabiana et Paola sont aujourd’hui les héritières de la plus ancienne (et une des plus grandes) entreprise de production de vin du canton, qu’elles dirigent avec leurs proches:

La première est œnologue et s’occupe de la production, la seconde est responsable de la communication du groupe. Elles collaborent étroitement avec 500 viticulteurs triés sur le volet, qui leur fournissent le raisin. Le siège de la société, à Tenero sur le lac Majeur, est une propriété de la famille: c’est la villa Jelmini, splendide demeure bourgeoise rose pâle construite au début du XXe siècle. Celle-ci abrite la pittoresque cave voûtée qui accueille un musée du vin, témoin de l’histoire de la viticulture tessinoise. Elle héberge aussi des salles de conférences et de banquet, où se succèdent les événements Wine & Dine.

A deux pas, le Wine Shop (ci-dessous), un point de vente de 400 m², se complète, au sous-sol, du Caveau, l’œnothèque de la maison qui regorge de vins précieux et où la sommelière Rita Tramontana, avec son brevet fédéral, officie à des dégustations tous les mois. A l’étage, une galerie d’art contemporain, créée dans les années 1970 par Mario Matasci, père de Paola et collectionneur, peut être visitée le dimanche ou sur rendez-vous.

Historiquement, les Matasci produisent, importent et revendent les produits vinicoles. Aujourd’hui, leurs vins maison représentent 60% des ventes et 15% du merlot tessinois. Une vingtaine de leurs propres bouteilles figurent au catalogue de la cave. Comme leur produit phare, le célèbre Selezione d’Ottobre, qui fête ses 55 ans et qui a fait aimer le merlot du Tessin au nord des Alpes. Et quelques spécialités qui ont brillé d’or au Grand Prix du vin suisse et au Mondial du merlot, tels le Sirio Barrique et le Cherubino.

Qu’ils mûrissent près de Locarno ou sur les douces collines du Mendrisiotto, les cépages varient. Le climat du Tessin est propice à la viticulture et le réchauffement climatique favorise les cépages tardifs, glisse Fabiana Matasci. «Cette année, comme les précédentes, sera bonne.» Salute!


Matasci Vini, via Verbano 6, Tenero (TI), tél. 091 735 60 11, Wine Shop lu-ve 9-12h et 13h30-18h, sa 9-17h. Tous les articles de la rubrique «Un jour, une idée».

Publicité