Un jour, une idée

Le meilleur du «lac de Genève», du pêcheur à votre cabas

Julien Monney, à la pêcherie d’Hermance, propose tous les trésors gustatifs du Léman que la nature veut bien amener dans les mailles de ses filets

Les scandales alimentaires se suivent et, malheureusement, se ressemblent. Du bœuf qui hennit, du saumon bio plus toxique que le non bio, des porcheries suisses dont les pratiques s’affranchissent allègrement du respect le plus élémentaire dû aux animaux; la liste semble interminable et donne la nausée. Pas étonnant, dans ce contexte, de constater un engouement croissant pour les modes d’alimentation alternatifs.

A chacun ses convictions, ses goûts. Il semble pourtant qu’un minimum de bon sens permette d’allier plaisir gustatif, approche nutritionnelle équilibrée, respect des animaux et de l’environnement. Un exemple parmi d’autres? Les produits proposés par Julien Monney, pêcheur professionnel indépendant basé à Hermance, sur les rives genevoises du Léman:

La trentaine, cet ancien frigoriste a fait de sa passion pour la pêche son métier. Besoin irrépressible d’échapper à la ville et à ses contraintes, voilà sept ans qu’il pratique le lac en qualité de professionnel. Peu bavard, quelque peu revêche même au premier contact, l’homme semble pareil à son activité: parfois rude, mais d’une infinie richesse.

Présence sur les marchés

Le voir fileter habilement les prises du jour, sa main guidant d’un geste précis et sûr la lame acérée de son couteau, en dit long sur l’habitude. Qu’il gèle, qu’il pleuve ou qu’il vente, Julien Monney prend le lac quotidiennement. Féra, truite, brochet, perche, omble chevalier, écrevisse; les trésors gustatifs que la nature veut bien amener dans les mailles de ses filets sont traités avec soin aussitôt débarqués sur le quai de la petite pêcherie hermançoise, propriété de la commune.

Présent le jeudi au marché genevois des Grottes et le samedi matin à celui de Rive, il fournit en outre chaque mercredi la ferme de la famille Chenevard à Meinier (GE). Au programme, des produits bruts ou transformés, mais toujours d’une grande qualité. Féra fumée, mousse de poisson, et bientôt quenelle, soupe de poissons et autre bisque d’écrevisses. Local et goûteux, tout simplement.

Pêcherie CoHerAn, Julien Monney, ch. des Fossés, Hermance (GE), monneypecheur@gmail.com

Publicité