Un jour, une idée

Les meilleurs bordeaux dévoilés dans un palace lausannois

Jean-Marc Quarin, le «Robert Parker français de Bordeaux», réunit ce vendredi une trentaine de crus célèbres et d’outsiders qui font bouger les lignes du Bordelais, avant même que le marché ne reconnaisse leur valeur. Au programme: des rencontres, un repas gastronomique et trois ateliers dégustation exceptionnels

Pour la première fois en Suisse, le critique indépendant Jean-Marc Quarin, surnommé le «Robert Parker français de Bordeaux», dévoile sa sélection des meilleurs domaines du moment: une trentaine de crus classés et outsiders – entre autres Bellevue, Brane Cantenac, Chante Cocotte, Clos Beauregard, La Fleur de Bouärd, Gloria, Guibot la Fourvieille, La Dominique, Larrivet Haut-Brion, La Marzelle, La Mauriane, Le Sartre, Le Prieuré, Les Carmes Haut-Brion, Quinaud l’Enclos, Saint-Pierre, Siaurac ou Vray Croix de Gay. Qui, chacun dans leur catégorie, font avancer l’histoire du goût des vins de Bordeaux.

Des représentants des domaines – maîtres de chai, vinificateurs ou directeurs – seront là pour faire découvrir leurs millésimes 2011, 2012 et 2015 (en primeur), et trois ateliers-dégustation exceptionnels ponctueront l’événement, réservés à une trentaine de participants chacun: les verticales de Château Cheval Blanc au sommet, premier grand cru classé A de Saint-Emilion (9 millésimes), de Château d’Yquem, premier cru exceptionnel de sauternes (11 millésimes) et de Château Montrose, premier cru classé à Saint-Estèphe (10 millésimes).

La veille, au soir, jeudi 2 juin, un repas gastronomique concocté par Anne-Sophie Pic dans son restaurant étoilé mettra en bouche les vins les plus surprenants (750 fr., limité à une soixantaine de couverts, sur inscription). A noter que le critique français prévoit d’ajouter un panel de crus suisses à ce même rendez-vous, l’an prochain.

Les rencontres Jean-Marc Quarin, Beau-Rivage Palace, 17-19, pl. du Port, Lausanne, ve 3 juin, 11-21h (40 fr. l’entrée), www.lesrencontresquarin.com

Publicité