Milan, «design city»

Une pléthore d’expositions, une ville entière dédiée au design et du monde absolument partout. Comme chaque année au mois d’avril, le Salon international du meuble de Milan attire la grande foule du style. En cela, la capitale lombarde reste la Mecque indétrônable du mobilier contemporain. Là où est née, dans l’immédiate après-guerre, l’idée du design moderne, où tous les créateurs historiques (Sottsass, Castiglioni, Colombo, Mari) sont passés et les pontes de l’industrie (Cassina, B&B, Cappellini, etc.) se sont installés.

A Milan, il n’y a pas une foire, il y a des foires. Le Salone Internazionale del Mobile, la plus importante, déploie ses centaines de stands dans le centre d’exposition de Rho, maxi-paquebot de l’architecte Massimiliano Fuksas situé à l’extérieur de la ville. De l’éditeur prestigieux au label déco surkitsch, toutes les marques y sont représentées ainsi que la jeune scène du design international regroupée dans la section SaloneSatellite. Au centre, la Tortona Design Week est passée de la foire off dynamique à une manifestation on assez plan-plan. Plus arty, plus expérimental, le quartier Lambrate-Ventura concentre désormais les forces vives de la création indépendante. Petits éditeurs et grandes écoles exposent dans des galeries, des bureaux d’architectes et sous d’immenses halles une production dégagée des contraintes purement commerciales. Mais l’endroit inratable de la foire du meuble, se trouve via Matteo Bandello. Ancienne styliste de 70 ans, Rossana Orlandi tient bon la barre de sa petite usine transformée en référence mondiale du design contemporain. Un endroit magique, fait de coins et de recoins, de salles d’expo en sous-sol et d’une cour remplie de plantes où le chaos est créatif et les créateurs forcément à la pointe. Et où la maîtresse des lieux reçoit son monde en tenue de parade, le visage mangé par des lunettes de star.

Salon international du meuble de Milan, du 14 au 19 avril 2015, www.salonemilano.it et www.rossanaorlandi.com