Un jour, une idée

Mince, c’est si bon!

Le meilleur café à Genève? Forcément italien. Vous le dégustez à Mizzica, à Carouge. C’est aussi un vieil ami qui le dit. Vous pouvez le croire, lui. Il est d’origine sicilienne, comme le café de Mizzica.

Lorsque j’ai voulu en savoir plus, le patron, Giuseppe, m’a donné le numéro de son épouse. C’est elle qui parle le mieux, m’a-t-il dit. Tous deux sont Siciliens. Il est arrivé à Genève après elle. Formation de géomètre mais à l’époque pas un mot de français. Il décide d’ouvrir une épicerie de spécialités de l’île et cuisine dans l’arrière-boutique.

De l’autre côté de la rue, les propriétaires d’un café historique de Carouge, le Fédéral, remettent l’enseigne. L’occasion de voir plus grand. Ouvert en 2011, Mizzica est une expression en dialecte difficilement traduisible. Quelque chose comme «zut» ou «mince» dans le sens positif du terme. Genre: «mince comme c’est bon».

Et c’est très bon. A midi sonnant, les plats du jour sont présentés sur le comptoir dans des faïences. Arancini (cônes de riz farcis de viande et petits pois), parmigiana (gratin d’aubergines), pizza à la coupe, rien à voir avec les traditionnelles margherita ou napolitaine, et une surprenante variété de légumes en salade. Avec une formule combinant une spécialité chaude et une salade, comptez entre 15 et 25 francs.

Pas la peine de réserver. C’est impossible. Pour manger à midi, mieux vaut arriver un peu à l’avance. Vivement les beaux jours et la terrasse qui donne sur la rue. Mizzica n’est ouvert que jusqu’à l’apéro, pour cause de vie de famille. Le jeudi soir, le chef propose toutefois des pâtes maison avec un verre de vin, sicilien bien sûr, pour 20 francs.

Même si l’épicerie est un peu noyée dans le nouveau concept, on peut encore acheter du pesto à la pistache, du chocolat, de la confiture, des panettones en hiver ou des colombes sucrées à Pâques. Le couple connaît personnellement tous les producteurs avec lesquels il travaille. La petite famille retourne sur son île au moins une fois par année. Giuseppe en revient avec de nouvelles recettes. Ils donnent volontiers de bonnes adresses à leurs clients. Mizzica n’est pas (encore?) une agence de voyages mais donne envie de mettre le cap au sud.

Mizzica, 5 rue du Pont-Neuf

Lundi: fermé

Mardi-jeudi-vendredi: 8h-20h

Mercredi: 8h-15h

Samedi: 9h-17h