Elles ne brillent pas. Elles ne sont pas précieuses. Du moins, elles ne portent pas le nom officiel réservé par les gemmologues au diamant, au rubis, à l’émeraude et au saphir. Elles ne sont pas considérées comme des pierres fines non plus. Et pourtant, elles évoquent le raffinement, l’exceptionnel et l’exclusivité tout à la fois. Pierres dures, minéraux, pierres ornementales, quelle que soit la manière dont on choisit de les nommer, elles sont les nouvelles coqueluches des horlogers qui déclinent joyeusement leurs couleurs en toile de fond à la course du temps. Le bleu ponctué d’inclusions dorées du lapis-lazuli, le vert foncé strié de dégradés clairs de la malachite, la teinte des mers du Sud de la turquoise, l’iridescence pastel de l’opale, le noir profond de l’onyx, l’aventurine que l’on dirait constellée d’étoiles sont autant de variétés minérales qui donnent un coup de fouet aux montres joaillières. En prime, un esprit néo-vintage propice à ravir les fans des sixties.

Un style flamboyant

Piaget a été l’une des premières maisons horlogères à travailler les pierres ornementales. «Dans les années 1960, nous n’avions pas d’autres moyens d’introduire des couleurs vives, raconte Quentin Hébert, directeur du marketing des montres. On savait faire de l’argenté ou du doré. Pour la couleur, Piaget a choisi de travailler les pierres ornementales, des matériaux nobles.» Un choix judicieux vu l’étendue de la palette chromatique de ces pierres. Mais la technique n’en était pas pour autant aisée. «Chez Piaget, nous aimons dire que notre savoir-faire est au service de l’esthétique, que nos mouvements extra-plats libèrent la créativité, ajoute Quentin Hébert. L’arrivée des pierres dures dans nos collections a suivi la naissance de notre calibre extra-plat 9P dévoilé en 1957. Son épaisseur de seulement 2 mm permettait de mieux mettre en valeur le cadran et son aspect ornemental. L’épaisseur d’un cadran classique est généralement de 0,4 mm tandis que celle d’un cadran en pierre dure est d’au moins 1 mm.» La différence paraît minime mais, sur une montre joaillière dont on attend une certaine finesse, elle a toute son importance.