Le monde de l'automobile a fourni à l'horlogerie beaucoup de métaphores. Le mouvement est volontiers comparé au moteur d’une voiture, le design du boîtier au capot d’une berline racée ou d’une puissante formule 1. L’amitié entre ces deux univers remonte à plus d’un demi-siècle et a, depuis lors, permis de propulser sur le circuit horloger des montres qui roulent les mécaniques.